Vaeara'i est considéré comme le premier marae royal édifié en Polynésie mais pas le plus grand. Il se trouve sur l’île de Raiatea dans le district d’Opo'a, à l’extrémité sud-est de l’île[1]. Son nom signifie « pied du ciel » rappelant qu’il est construit là où Ta'aroa le dieu créateur aurait posé son pied droit[2],[3].

Le marae couvre une surface d’environ 2 hectares dont seuls 300 m2 sont dégagés de leur gangue végétale en 2016[3].

RéférencesModifier

  1. Mai Aria Cadousteau, Généalogies commentées des Arii des Iles de la Société, Société des études océaniennes, , 5e éd., 162 p.
  2. Moohono Niva, « Vaearai et Taputapuatea : Science des traditions orales: Généalogie et archéologie entreVaearai et Taputapuatea » [PDF], sur Academia.
  3. a et b Polynésie toutes les apparences du bonheur, 2016 [présentation en ligne], 0h10 à 0h13 : Présentation du chantier de l’association Tuihana, fondée par Romy Tavaearii, qui restaure le marae de Vaeara’i.