Vélo Bleu

Vélo Bleu
Image illustrative de l’article Vélo Bleu
Logo de Vélo Bleu

Image illustrative de l’article Vélo Bleu
Des « vélos bleus » sur la promenade des Anglais

Situation Nice
Saint-Laurent-du-Var
Cagnes-sur-Mer
Type Vélos en libre service
Entrée en service
Stations 175
Propriétaire Communauté urbaine Nice Côte d'Azur
Réseaux connexes  LIGNES D’AZUR 
Auto Bleue

Vélo Bleu est un service de vélopartage dont la mise en service a eu lieu le à Nice[1], Saint-Laurent-du-Var et Cagnes-sur-Mer. Le service est exploité par Veloway pour une durée de 15 ans. Dans le cadre d'un partenariat avec Veloway la société Clear Channel France a obtenu, également pour 15 ans, l'exploitation publicitaire du service Vélo Bleu de 50 (extensible par contrat à 120) mobiliers urbains de 2 m² [2].

InstallationModifier

L'installation des stations se fera en plusieurs phases :

  1.  : hyper-centre et quartiers est-sud : 90 stations et 900 vélos
  2.  : quartiers ouest : 30 stations et 300 vélos
  3.  : quartiers est, quartier de la Madeleine, Cagnes-sur-Mer, Saint-Laurent-du-Var : 55 stations et 550 vélos

Au total, selon la mairie de Nice, le réseau comptera 175 stations, 3 100 bornes d'accrochage et 1 750 vélos.

TarificationModifier

Les tarifs d'abonnement au service sont les suivants :

  • Abonnement à la journée : 1,50 €
  • Abonnement 7 jours : 5 €
  • Abonnement mensuel : 10 €
  • Abonnement annuel : 25 €
  • Abonnement annuel pour les abonnés Lignes d'azur : 15 €

Les tarifs de location sont les suivants :

  • Première demi-heure gratuite
  • Entre une demi-heure et une heure : 1 €
  • 2 € par heure supplémentaire.

Difficultés techniquesModifier

Après seulement quelques semaines d'installation, le système de vélo en libre-service Vélo bleu a souffert des difficultés qu'ont également connues les autres systèmes de vélo en libre-service à leurs débuts :

  • Difficultés liées à l'emprunt et la restitution des vélos.
  • Difficultés liées au vandalisme et au vol (plusieurs centaines de vélos en libre service ont disparu). Ainsi seulement dix semaines après l'inauguration, la société Véloway annonce être « en phase de renforcement technique » et apporte des modifications sur l'ensemble du système d'accroche (vélo et borne)[3].

Notes et référencesModifier

[PDF] Dossier de presse sur le site de la Ville de Nice

  1. Mairie de Nice : Les Vélos Bleus
  2. http://www.clearchannel.fr/backend/journaliste/pdf/179.pdf Clear Channel France - Communiqué de presse - 10 juin 2009
  3. http://www.nicematin.com/ta/v%E9los+bleus/213770/nice-mais-ou-sont-donc-passes-les-velos-bleus Nice Matin - Mais ou sont donc passés les vélos bleus - 28 sept 2009

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexeModifier

Liens externesModifier