Utilisatrice:Esprit Fugace/Réflexions

Ces quelques paragraphes ne reflètent que mes propres points de vue, partiels et parfois datés, sur divers sujets wikipédiens.

Ils n'engagent personne - pas même moi.

2019Modifier

Ayant récemment donné le balai à un contributeur dans sa 18e année, je me suis rendue compte non sans angoisses existentielles que j'étais a priori admin sur le site depuis sa maternelle. Le coup de vieux m'ayant rappelé avec quelque nostalgie mes débuts, et notamment les réflexions que j'avais écrites (globalement entre 2006 et 2007, avec quelques mises à jour et ajouts mineurs jusque 2010), je passe ici, non pas les mettre à jour, mais peut-être y ajouter quelques fragments ^^.

Au nom de la RoseModifier

Cet excellent film (adapté d'un livre, mais que je n'ai pas lu) décrit les efforts tragiques d'un moine pour empêcher qu'un livre traitant de comédie ne soit apprécié de sa fraternité, parce que le rire éloignerait de Dieu en diminuant la crainte de l'Enfer. Sans aller jusque là, cette crainte que le rire n'aie pas sa place dans une communauté savante (la communauté en question est réputée pour sa bibliothèque) se retrouve parfois sur Wikipédia, avec une certaine méfiance pour la dérision et des rappels au "sérieux".

Quand j'étudiais l'optique il y a quelques années, j'ai eu l'occasion de visiter le LULI (laboratoire pour l'utilisation des lasers intenses). L'enceinte de confinement où un ou des lasers, parmi les plus puissants, pouvaient interagir avec la matière, généralement pour former des plasmas, était surnommée "Milka". Et donc peinte en violet Milka.

Une équipe de microbiologistes particulièrement inspirée a réussi à donner un écho insolite à ses recherches en titrant leur papier "Fantastic yeasts and where to find them: the hidden diversity of dimorphic fungal pathogens" (pastiche de Fantastic Beasts and Where to Find Them).

Cinq scientifiques suédois ont placé un pari pour savoir qui arriverait à caser le maximum de citations de Bob Dylan dans ses papiers.

L'humour a toujours fait partie des moyens de partager et transmettre un savoir. Il a sa place sur Wikipédia, et pas uniquement parmi les membres de Catégorie:Pastiches sur Wikipédia. Wikipédia n'est pas un monument sacré, et même si elle l'était, le sacré n'a pas à être sérieux.

I comme Icare (ou l'expérience de Milgram)Modifier

Il y des années de cela, je regardais distraitement un passage de I comme Icare, celui où est recréée l'expérience de Milgram. Cet extrait est disponible ici, et ce sont les 20 min les plus instructives et horrifiantes qu'il m'ait été donné de passer devant une vidéo. C'est quelque chose qui m'a profondément marquée, et j'ai depuis réalisé que ça pouvait aider à comprendre certaines observations que l'on peut faire sur Wikipédia.

What ?Modifier

Pour résumer, l'expérience de Milgram, ou étude de la soumission à l'autorité, montre qu'une personne peut être incitée à commettre des actes cruels, qui conduiraient ordinairement à des objections morales sérieuses, du moment qu'elle est persuadée que ces actes sont conformes à ce que réclame une autorité supérieure. Dans l'expérience initiale, cette autorité était celle de la science, représentée par des scientifiques en blouse blanche. L'une des raisons d'être de cette expérience était d'étudier la mise en place de la "solution finale" par les nazis : comment des gens ordinaires ont-ils pu prendre part à une atrocité de cet ordre ? La réponse "pour la plupart, ils n'ont fait qu'obéir aux ordres" semblait bien pauvre lors des procès qui ont suivi la guerre, et pourtant l'expérience de Milgram a montré que des gens ordinaires étaient capables de torturer à mort des innocents s'ils pensaient que c'était pour l'avancée de la science. Environ les deux tiers des sujets testés se sont montrés capables d'infliger des chocs électriques d'abord douloureux, puis potentiellement mortels au nom d'une expérience prétendument sur l'effet de la douleur sur l'apprentissage et la mémoire. Les deux tiers.

Plus généralement, lisez Expérience de Milgram. Ça devrait faire partie du programme au lycée, c'est une base de la sociologie que de comprendre les ressorts de l'autorité, et c'est vraiment une nécessité dans la société moderne.

Application à WikipédiaModifier

Sur Wikipédia, lorsque j'ai parlé une fois ou deux (par exemple sur Discussion Wikipédia:Administrateur/Rome2) de cette expérience, j'ai eu l'impression d'être mal comprise, soit parce que le contributeur auquel je parlais prenait l'expérience au premier degré (il faudrait savoir faire "mal" à des gens pour le bien de l'encyclopédie), soit parce qu'on ne voyait pas le rapport (par exemple lors de mon conflit avec Rémih en mars 2013, qui m'a conduite à le contester momentanément). Je voudrais donc clarifier.

Il y a ici peu d'actes "cruels" possibles. Deux sautent aux yeux (et sont l'apanage des admins) : supprimer l'article de quelqu'un, ou le bloquer. Dans les deux cas, il s'agit d'une forme de violence, même si on est tout à fait légitime dans l'acte lui-même la personne visée subit cet acte et le ressent comme agressif. Certains admins semblent se croire dans le rôle de l'autorité, dans le rôle du scientifique dans l'expérience de Milgram.

À mon avis, non.

Nous, les admins, nous sommes ici les sujets de cette expérience. Nous sommes les vecteurs d'une "autorité supérieure" (les règles de Wikipédia), que nous pouvons faire appliquer à des "innocents" à l'aide d'outils qui nous sont délégués. Qui plus est, il y a certains facteurs aggravants, qui facilitent notre obéissance à l'autorité sans la questionner : les règles (l'autorité) sont élaborées collectivement, ce qui augmente leur légitimité, et les "innocents" sont loin, du moins figurativement, on les perçoit à peine à travers l'écran. Il est très facile de se changer en vecteur de tyrannie dans ce contexte : il suffit d'appliquer les règles. Appliquer la loi, même quand on n'est pas d'accord. Un facteur atténuant reste possible : lorsqu'il y a désaccord entre les représentants de l'autorité (lorsque plusieurs interprétations des règles sont possibles), le taux d'obéissance chute en flèche.

J'en tire plusieurs conclusions. Entre autres :

  1. Je tiendrais toujours les admins pour responsables de leurs actes. Il est hors de question pour moi qu'un admin se "cache" derrière les règles pour justifier une de ses actions - toute variante du genre "je n'avais pas le choix", "c'est la règle" & co est une défense non recevable à mes yeux. Soit vous êtes d'accord avec ce que disent les règles et dans ce cas, ok, vous avez agis en pleine conscience et en cas de conflit vous argumentez en votre nom. Soit vous n'êtes pas d'accord, et dans ce cas rien ne vous obligeait à agir. Mais ne laissez pas les règles décider à votre place de ce qu'il faut faire ou pas. Se soumettre à l'autorité ne doit jamais être une option par défaut, mais un choix réfléchi.
  2. Lorsqu'il y a désaccord entre plusieurs interprétations, le taux d'obéissance dégringole - c'est pour ça qu'il faut que les règles soit consensuelles, mais c'est aussi pour ça qu'il est préférable que les admins se mettent d'accord à plusieurs lors d'actions susceptibles d'être remises en cause. Contester publiquement l'action d'un collègue délégitime l'autorité des admins et réduit leur capacité à agir à l'avenir.
  3. Et il faut qu'il y ait de la diversité dans le collège des admins. Plus d'admins augmente la légitimité des décisions consensuelles et réduit les risques d'abus en augmentant les risques de désaccord pour les actions non consensuelles. Un consensus à 3 ou 4, ça se fait vite entre potes. Un consensus à 15 ou 20, c'est déjà plus difficile.

Requiem for a dreamModifier

Un comité d'arbitrage a existé sur Wikipédia. Il dysfonctionnait déjà, à mon avis, quand je l'ai rejoins en 2006. Tué par trop de procédures ? Je ne sais pas, je n'ai jamais lu le règlement, et j'ai duré moins d'un an. Il s'est éteint à petit feu. Les balayeurs ont dû se faire policiers, puis juges. Les admins ont maintenant un pouvoir qu'ils n'avaient pas il y a dix ans. Ils se démerdent pas mal, à mon avis.

Mais si vous vous intéressez à la régulation des pouvoirs au sein de la communauté, regardez bien le sort du comité d'arbitrage, et essayez de comprendre comment on en est arrivé là.

2006 / 2010Modifier

MalentendusModifier

Une encyclopédie LIBREModifier

C'est fou le nombre de gens qui interprètent mal cette petite phrase : "Wikipédia, l'encyclopédie libre". Wikipédia est libre au sens de la licence libre GNU/GFDL, elle est librement utilisable et modifiable à condition de citer les auteurs et conserver et joindre la licence. C'est pas la mort comme conditions. Elle n'est PAS libre au sens "on est libre d'y écrire ce qu'on veut".

Censure & VandalismeModifier

Y'en a qui ont le qualificatif facile, alors une petite mise au point à ce sujet.

  • Sur "vandalisme" : appeler vandalisme autre chose qu'une modification ÉVIDEMMENT nuisible (genre effacement massif sans justification, insultes, phrases illisibles, incompréhensibles...), c'est commettre soi-même un abus. Très logiquement, quand on appelle quelqu'un vandale, généralement il le prend mal, se braque, et voilà la discussion très mal partie.
  • Sur "censure" : contribuer à Wikipédia n'est pas un droit, c'est un privilège qui peut être retiré lorsqu'on en abuse. Parler de censure quand on ne peut pas dire ce qu'on veut, c'est se méprendre sur la nature de ce site : nous sommes ici sur un projet d'encyclopédie, pas sur un blog collectif (y'a le bistro pour ça). Il est normal qu'on ne puisse pas tout écrire sur Wikipédia.

Les habitués de Wikipédia ont vu cent fois ce genre d'accusations : elles desservent au moins autant l'accusateur que l'accusé. Pareil pour les insultes du même tonneau : fascistes et autres. On arrive très vite au point Godwin : le premier à l'atteindre n'est jamais celui qui a de vrais arguments...

Les liens externesModifier

...Ne sont pas là pour faire joli ou "pour aller plus loin", ou parce qu'on est sur internet et que des liens partout c'est la norme, mais pour pointer 1) vers des sites institutionnels ou officiels 2) vers des travaux sérieux, revus, et de préférence publiés également ailleurs que sur internet. 3) vers des documents complémentaires de valeur, mais sous droit d'auteur et donc non intégrables. Les autres sont soit superflus, soit destinés à rejoindre la section "sources" quand leurs infos pertinentes auront rejoint l'article. Détail amusant, la plupart des plaintes pour "retrait abusif de lien externe" d'un article finissent par aboutir, non par l'ajout du lien litigieux, mais par un nettoyage complet des liens de l'article.

Diverses remarques portant sur des règles ou principes fondateursModifier

La notoriétéModifier

Trop souvent, on débat de la "notoriété" comme d'une grandeur quantifiable, et si la tentation est compréhensible de classer ainsi tout les sujets (d'autant plus qu'il faut bien un indicateur pour juger de l'admissibilité d'un article), en fait, comme Poulpy (dont les réflexions méritent souvent plus d'attention qu'on ne leur attribue, hélas) le faisait remarquer (je ne sais plus où et peu me chaut, je ne suis pas là pour faire un article sourcé), c'est un critère redondant avec le principe de vérifiabilité : puisque Wikipédia n'est pas la place appropriée pour publier un travail inédit, alors toutes les informations qui s'y trouvent devraient être disponibles ailleurs. Et un sujet capable de générer de la documentation à son sujet, bref des sources secondaires un minimum fiables, est probablement admissible.

"Les vraies raisons", ou la présomption de culpabilitéModifier

Sur Wikipédia, dans la mesure du possible, il est crucial de s'en tenir au principe Assume good faith, autrement dit "supposez que votre interlocuteur agit de bonne foi, sans volonté de nuire". Certes, ça ne veut pas dire "prends moi pour une poire, je ne vais rien dire", et on se doit d'agir lorsqu'au cours d'interactions prolongées un quidam donne des signes répétés de malveillance. Mais alors qu'à la base, ce principe est plus souvent agité sous les yeux des "anciens" du site, pour leur rappeler que les nouveaux font plus de maladresses que d'attaques délibérées du site, il serait bon de parfois se souvenir que les nouveaux aussi devraient l'appliquer.

Trop souvent, on voit quelqu'un dont, en accord avec les règles de Wikipédia, on a révoqué l'ajout ou supprimé l'article, avec un mot explicatif, qui se pointe sur la page de son contradicteur pour dire "bon, tu m'as dit que t'as supprimé mon ajout à cause de [telle règle], mais c'est quoi la vraie raison ?" Sous-entendu : "allez, on est entre nous, je sais que tu as des raisons personnelles, comme moi, pour faire ce que tu fais, alors, quelle Cause défends-tu ?" Mais non, on ne vous en veut pas à vous personnellement ! Exemple typique : un nouvel inscrit ajoute sur la page d'une personnalité politique un fait peu reluisant de sa carrière. Cet ajout, n'étant pas référencé et potentiellement diffamatoire, est révoqué par un patrouilleur attentif, qui le signale. Si le nouveau réagit, il y a fort à parier qu'il supposera que le révocateur est du même bord politique que la personnalité "défendue" et agit à cause de ça, et non pas parce que son ajout pouvait être dommageable et ne répondait pas aux règles du site, pourtant explicites en la matière. Et un préjugé de plus qui fera barrière aux premières communications...

La communautéModifier

Certains déplorent le peu de participation des contributeurs actifs aux diverses prises de décisions. Ne perdons quand même pas de vue que le but est de rédiger des articles, de les lier, les sourcer, en améliorer généralement la qualité. On veut dépasser Encarta et Universalis réunies, les pages méta ne sont là que pour assurer le minimum de régulation aux interactions nécessaires entre contributeurs. Quand on commence à prendre plus de décisions sur la forme de l'encyclopédie et sur la communauté que sur le contenu, on a un problème.

Une remarque d'ailleurs, sur les prises de décision : le nom même est malheureux. Les germanophones les appellent "sondages", et les traitent comme tels, pas comme des règles liant la communauté (versatile et changeante). Oui, certaines décisions doivent être prises, mais considérer ensuite que la loi est gravée dans le marbre est une erreur.

Dynamique des groupesModifier

Wikipédia comme labo pour sociologue... La communauté wikipédienne est un groupe : elle en manifeste les comportements. 1) : elle est plus stupide dans son ensemble que chacun de ses composants pris séparément 2) : des rôles caractéristiques en émergent.

Parmi ces rôles, notons :

  • Bouc émissaire (celui sur lequel on tape toujours)
  • Leader apparent (la grande gueule qui veut diriger sans que les autres ne protestent)
  • Leader vrai (celui dont les idées finissent par être adoptées)
  • La Conscience (le garde-fou de tout pouvoir)
  • Le critique constructif (celui qui scrute toute décision)
  • Le procédurier (existe en version "fan de la bureaucratie")
  • Le critique destructif (c'est tellement plus facile de montrer les problèmes que d'imaginer les solutions)
  • L'enthousiaste (celui dont l'optimisme débordant sert de force motrice)
  • Le silencieux mouton (celui qui la ferme et suit)
  • Le silencieux solitaire (celui qui fait ce qu'il veut sans déranger personne)

Chacun de ces rôles peut être occupé par plusieurs personnes, une même personne peut avoir plusieurs rôles, la distribution peut évoluer au cours du temps, enfin certains n'en assument aucun. Mais il est essentiel d'en être conscient pour 1) s'en servir 2) éviter de céder aux mécanismes les plus pervers de l'effet de groupe. Plus de liens à partir du site Meatball wiki à la fin.

Le pouvoirModifier

À rapprocher de la section "admin" et des accusations de cabale, sauf que... il n'y a pas de pouvoir à prendre sur Wikipédia. Il n'y a pas d'instance décidant de la ligne éditoriale, par conséquent il est impossible d'en usurper le rôle. Oui, les admins ont la possibilité d'influencer plus efficacement que les autres le tri des articles, mais vu leur nombre, il n'y a pas d'accord possible, de décision commune puisqu'ils ont eux-même des avis divergents. Le seul "pouvoir" à prendre concerne la communauté, et il est détenu par le CAr, mais de fait, quiconque s'investit dans la communauté et non l'encyclopédie ne se conforme à aucun des principes fondateurs.

Effet PygmalionModifier

Consultez l'article pour les détails, mais dans les grandes lignes : les gens tendent à adopter le comportement que l'on attend d'eux. Traitez les avec méfiance, voire mépris, et ils deviennent amers et hargneux. Traitez les avec respect et confiance, et ils s'efforceront de s'en montrer dignes. Difficile cependant de rectifier le tir quand on a mal commencé... et y'en a qui seront juste chiants quoi qu'on fasse. Mais pourquoi chercher les ennuis ? Vaut-il mieux avoir raison ou avoir la paix ?

Rules of the internetModifier

On parle surtout de la règle 34, mais en fait sur Wikipédia c'est pas trop un problème. Par contre, lorsqu'on contribue dans les espaces de discussion, il importe de garder à l'esprit les règles 11 à 14, ainsi que la n° 20. Pour mémoire, une traduction :

  • 11 : Tous les arguments que vous avez soigneusement choisis et formulés peuvent aisément être ignorés.
  • 12 : Tout ce que vous dites peut être et sera utilisé contre vous.
  • 13 : Tout ce que vous dites peut être déformé en complètement autre chose - "reformulé".
  • 14 : Ne discutez pas avec les trolls - cela veut dire qu'ils ont gagné.
  • 20 : Rien n'est à prendre au sérieux.

SysopModifier

Sysop je suis, et à ce titre je sers, non la communauté, mais l'encyclopédie. La communauté m'a confié les outils pour ça. Si mon comportement vous semble contredire mon but, merci de m'en faire part, et si nos positions sont irréconciliables, il ne tient qu'à vous de remettre en question mon statut.

Le rôle des adminsModifier

Les admins pourraient n'avoir qu'un rôle technique, mais de fait, ce n'est pas le cas. D'une part, vu l'inertie naturelle de la communauté, il est généralement impossible de demander l'avis des contributeurs sur toutes les suppressions et tous les blocages effectués. Cela paralyserait purement et simplement le site. D'autre part, s'ils sont élus, c'est parce qu'ils contribuaient déjà pas mal et étaient respectés : ce genre de reconnaissance a son "poids social", qu'on le veuille ou non. Généralement, il n'y a pas trop de problèmes, le principal étant, je crois, lorsqu'il y a confusion entre le rôle d'admin et le rôle de contributeur. Les admins ne sont pas omniscients, ils n'ont pas plus de raison que le contributeur moyen d'avoir raison sur un article donné. Leur éventuelle expertise dans un domaine est totalement indépendante de leur rôle d'admin.

À noter : la confusion admin/contributeur vient, honnêtement, plus souvent des autres contributeurs qui voyant le costume d'admin ne se rendent pas compte que le rôle assumé est celui de contributeur. Maintenant, il peut aussi arriver aux admins de faire l'erreur : ayez la courtoisie de les supposer de bonne foi et demandez un avis extérieur.

La CabaleModifier

D'innombrable fois on voit avancer, ironiquement ou pas, cette phrase : "les admins forment une cabale/une coterie/un lobby". Souvent, par simple lassitude, on répond "il n'y a pas de cabale". Pour une fois, un petit développement.

Les admins ont été élus admins parce qu'ils s'investissaient pour Wikipédia, qu'ils y contribuaient activement et acceptaient de se charger des tâches ingrates. Ce sont aussi des contributeurs. Être admins ne les a pas changés fondamentalement : ils restent des contributeurs actifs et au service de la communauté, comme ils l'étaient avant, juste avec un balai-brosse. Par contre, ce qui change, hélas, quand on devient admin, c'est le regard du reste de la communauté. Soudain, plus de remerciement pour le boulot bien fait : c'est naturel d'être au service de la communauté, on est admin. Soudain, les accusations pleuvent : si vous avez supprimé ma page, c'est que vous m'en vouliez personnellement (le bon vieux réflexe d'appeler vandale un blanchisseur actif de pages absurdes marche moins bien, il faut bien le remplacer). Soudain, un soupçon naît : et si cet admin, contributeur il y a deux jours, faisait partie d'un groupe cherchant à contrôler Wikipédia ?

Mais bon sang, qu'est-ce que les admins ont bien fait pour que le reste de la communauté soit si paranoïaque à leur sujet ? Vous savez, c'est facile d'être admin : il suffit de le vouloir et de s'investir pour Wikipédia pendant plusieurs mois. Vous avez 90% de chances si vous êtes de bonne foi et prêt à bosser. Je rappelle que les admins sont aussi bénévoles que les autres, et ne disposent pas de moyens secrets de communication supplémentaires. Lorsque je suis devenue admin, il n'y a pas eu d'initié venant me trouver et m'expliquer les noirs desseins de la cabale : on m'a juste dit comment me servir de mes nouveaux boutons au cas où j'aurais pas trouvé les pages (publiques) toute seule. Si pas mal d'admins partagent un même point de vue (encore une fois, c'est loin d'être le cas), c'est peut-être l'expérience qui parle, pas l'ambition de tout contrôler.

ContestationModifier

Je me suis déjà soumise volontairement à une forme de confirmation : d'abord en étant élue bureaucrate, ensuite en lançant Utilisateur:Esprit Fugace/Confirmation. Si vous songez à demander ma destitution, consultez les résultats avant de vous lancer. Si vous voulez persister, c'est là : Wikipédia:Contestation du statut d'administrateur.

De l'intérêt d'un pseudoModifier

...Par rapport à une IPModifier

Avantage techniques : accès à une liste de suivi, à une page de discussion unique ce qui permet des conversations suivies, droit de renommer des pages, de toucher aux articles semi-protégés, possibilité de customisation de l'interface.

Avantages sociaux : on réverte souvent une IP à vue, avec un contributeur enregistré comme on sait que la discussion est possible c'est beaucoup plus rare. Être enregistré, c'est accepter de faire partie de la communauté wikipédienne, et donc la possibilité de bénéficier de son soutien.

...Par rapport à un vrai nomModifier

Là c'est beaucoup moins évident, et pourtant c'est un fait que la quasi-totalité des contributeurs que j'ai vu inscrits sous leur vrai nom ont fini par adopter un pseudonyme. Contribuer sous son vrai nom, c'est attacher sa vraie vie à ses apports, avec les risques que cela comporte : quiconque n'aime pas les contributions en question peut pourrir la vraie vie de son adversaire en restant pratiquement intouchable. N'oubliez pas que vos interlocuteurs ne sont pas que virtuels, et qu'on croise des zinzins partout (et probablement plus en moyenne sur internet), donc avant de mettre un nom qui vous identifie sans peine et permet de vous téléphoner à 2h du mat', de vous harceler, de se faire passer pour vous et toutes ces désagréables sortes de choses, réfléchissez.

C'était pour le côté dramatique (et encore, je n'ai pas mentionné les possibilités les plus sérieusement désagréables), mais il y a aussi un écueil plus sournois. Quand on utilise son vrai nom, on ne peut pas adopter un point de vue aussi neutre, aussi détaché. On se doit d'être soi-même, pas un autre virtuel, donc on est plus passionné, parce que lorsqu'on laisse un autre avoir raison on a l'impression d'avoir cédé, de s'être fait avoir... De plus, d'ici 2 mois au mieux google aura répertorié toutes les interventions faites sur Wikipédia qui ressortiront en première page de toute requête : c'est tout ce que certains connaîtront de nous. Si l'on souhaite, dans son propre domaine d'expertise, acquérir un peu de notoriété, s'inscrire sous son vrai nom est définitivement la chose à ne pas faire. S'il vous plaît, choisissez un nom dont la réputation vous importe peu : Wikipédia y gagnera sans vous nuire. Si vous êtes compétent, vos contributions le montreront.

Quelques positions personnellesModifier

  • Je suis contre l'utilisation de Wikipédia à des fins de propagande, j'étends cette aversion aux boîtes utilisateur utilisées pour manifester une orientation politique ou religieuse. Vu le flop monumental de ma seule tentative de faire supprimer ces scories, je les tolère (bien obligée), mais ne me sens pas tenue de répondre à quiconque en utilise.
  • Je suis pour le libre total dans Wikipédia, entendez bien Licence Libre, pas Liberté de Parole (ça fait mieux avec les majuscules). Donc le fair use me rebute, les copyvios me font bondir, et l'argument "y'a aucun risque, on leur fait de la pub" m'accable, d'autant que justement, WP n'est pas là pour faire la pub de quiconque.
  • Je suis contre l'emploi immodéré des liens externes. C'est une facilité de rédaction, du genre "il y a mieux ailleurs, alors allez lire ailleurs, ici on est trop feignants pour bien faire". Des liens peuvent être pertinents lorsque leur contenu serait de toute façon refusé sur WP (points de vue, copyright, textes personnels), lorsqu'il s'agit de sites officiels, ou lorsqu'ils sont sources. C'est tout.
  • Je suis fermement opposée à toute tentative de lobbying sur Wikipédia, entre Wikipédiens. On n'est pas là pour ça. Cela rejoint mon opinion sur les boîtes utilisateur : par conséquent, quiconque vient me trouver pour me demander d'exprimer un avis là où je m'étais d'abord tue risque d'être fraîchement accueilli. Je suis assez régulièrement le bistro et les annonces communautaires : ça devrait suffire.

Liens externes et intérêts complémentairesModifier

Sur les communautés wiki : MeatballWiki

Un blog sympathique : Celui de Poulpy