Unités urbaines dans le Cantal

Les unités urbaines dans le Cantal sont des agglomérations urbaines françaises situées dans le département du Cantal, en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Elles sont définies principalement sur le critère de la continuité du bâti par l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee)[1]. Plus précisément, l'unité urbaine correspond à une commune ou un ensemble de communes dont plus de la moitié de la population réside dans une zone agglomérée de plus de 2 000 habitants dans laquelle aucune habitation n'est séparée de la plus proche de plus de 200 mètres.

En 2010, le Cantal comprend 7 unités urbaines[2].

Liste des unités urbainesModifier

Le tableau ci-dessous présente la liste des 7 unités urbaines dans le département (classement par code Insee)[2] :

Code
Insee
Unité urbaine Communes Aire
urbaine
Superficie
(km²)
Population
(2017)
Densité
(hab/km²)
15101 Murat[A 1],[Note 1] 1 - 20,3 1 878 93
15102 Riom-ès-Montagnes[A 2] 1 - 46,5 2 513 54
15103 Ydes[A 3] 2 - 45.4 2 794 62
15104 Maurs[A 4] 2 - 48.1 2 928 61
15105 Mauriac[A 5] 2 Mauriac 56.6 4 423 78
15201 Saint-Flour[A 6] 1 Saint-Flour 27,1 6 435 237
15401 Aurillac[A 7] 2 Aurillac 76,4 31 716 415

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Le 1er janvier 2017, l'ancienne commune de Murat a fusionné avec Chastel-sur-Murat pour constituer la commune nouvelle de Murat.

RéférencesModifier

  • Chiffres-clés des unités urbaines dans le Cantal en 2016 sur le site de l'Insee :
  1. Murat, consulté le 20 juillet 2019.
  2. Riom-ès-Montagnes, consulté le 20 juillet 2019.
  3. Ydes, consulté le 20 juillet 2019.
  4. Maurs, consulté le 20 juillet 2019.
  5. Mauriac, consulté le 20 juillet 2019.
  6. Saint-Flour, consulté le 20 juillet 2019.
  7. Aurillac, consulté le 20 juillet 2019.

Pour approfondirModifier

Articles connexesModifier