Unholy Confessions

chanson de Avenged Sevenfold
Unholy Confessions

Single de Avenged Sevenfold
extrait de l'album Waking the Fallen
Sortie 2003
Durée 04:42
Genre Metalcore
Format Mp3, CD
Auteur The Rev
Compositeur Avenged Sevenfold
Label Hopeless Records

Singles de Avenged Sevenfold

Pistes de Waking the Fallen

Unholy Confessions est une chanson du groupe de heavy metal américain Avenged Sevenfold, apparu sur leur second album Waking the Fallen sorti en 2003. La chanson est l'un des morceaux les plus connus du groupe.

StructureModifier

Waking the Fallen poursuit le même style musical que son prédécesseur, mais sur ce dernier, le groupe propose un metalcore plus fluide, plus travaillé et plus mélodieux tout en conservant l'agressivité et la puissance du premier opus. Les passages de guitare sont harmonisés, usage récurrent du metalcore qu'on retrouve tout au long de l'album. Le riff "Unholy Confession" qui revient plusieurs fois dans la chanson est construit avec les notes fa - la - sol - la - la - la puis la dièse - la - la bémol en palm mute. La chanson est l'une des seules de l'album à ne pas contenir des solos de guitare mais contient des riffs très indépendants de la structure.

ClipModifier

 
Guitare Les Paul blanc arctique (au milieu), la même utilisé par Synyster Gates dans le clip Unholy Confessions (In Memoriam).

Unholy Confessions est sorti en clip sous forme d'un concert des A7X mais avec la chanson originale sur le disque. Lorsque le groupe signe avec Warner Bros en 2004, a décidé de lancer la vidéo de la publicité pour le nouvel album City of Evil.

La vidéo montre le groupe à de nombreux concerts, ainsi que certains de leurs fans à jouer des chansons à la guitare ou au piano. Il montre également le logo du groupe sous forme de tatouages et leurs fans. À son tour, il y a des parties de la vidéo qui montre des distributions d'autocollants de fans A7X dans toute la ville.

Une nouvelle version de la vidéo, appelé Unholy Confessions (In Memoriam), avait donné le feu vert sur YouTube le , sur la dénonciation de la vidéo comme "la vidéo originale de la chanson" et, enfin, montre que la vidéo est en mémoire de Jimmy Sullivan (The Rev), la vidéo originale a neuf ans après son origine.

Membres sur la chansonModifier