Una Chi

écrivain et tradutrice italienne
Una Chi
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nom de naissance
Bruna BianchiVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Œuvres principales

Una Chi, nom de plume de Bruna Bianchi[1], née en 1942 à Milan, est une écrivaine et traductrice italienne.

Avec une œuvre à forte identité érotique, elle se distingue, entre autres caractéristiques, par sa prose savante et froidement analytique ainsi que pour la cruauté de ses histoires.

BiographieModifier

Née à Milan en 1942, Bruna Bianchi enseigne la littérature allemande à l'université d'État de Milan ; elle est aussi une traductrice de Goethe et de Thomas Mann. Au début des années 1990, elle attire l'attention des critiques littéraires et du public avec la publication de certains romans imprégnés d'une forte charge érotique[2], qu'elle signe du pseudonyme Una Chi (probablement pour préserver encore plus son anonymat, parce que ce nom de plume signifie Une Qui).

Sous son vrai nom Bruna Bianchi, elle traduit en italien plusieurs chefs-d'œuvre de la littérature allemande, notamment Le Journal d'un escargot (Aus dem Tagebuch einer Schnecke) de Günter Grass, traduit sous le titre Dal diario di una lumaca (Einaudi, Turin, 1974), Strada sdusccievole de Max von der Grün (de) (Einaudi, 1977), Bluebeard de Max Fritsch (de) (Einaudi, 1984) et L'Unicorno de Martin Walser (Feltrinelli, 1969).

ŒuvresModifier

RéférencesModifier

  1. (it) Marisa Fumagalli, « La scrittrice anonima erotica " Una Chi " potrebbe essere Bruna Bianchi traduttrice milanese », sur archiviostorico.corriere.it, (consulté le 25 avril 2019)
  2. (it) Monica Maggi, « Ora esplode in Rete l'eros al femminile », sur espresso.repubblica.it, (consulté le 25 avril 2019).
  3. (it) « L'ultimo desiderio », sur ibs.it (consulté le 25 avril 2019).

Liens externesModifier