Ouvrir le menu principal

Un monde à portée de main

roman de Maylis de Kerangal

Un monde à portée de main
Image illustrative de l’article Un monde à portée de main
Un panneau de Lascaux 4.

Auteur Maylis de Kerangal
Pays France
Genre roman
Éditeur Verticales
Date de parution
Nombre de pages 288
ISBN 978-2-07-279052-2

Un monde à portée de main est un roman de Maylis de Kerangal publié le aux éditions Verticales[1],[2],[3],[4],[5].

RésuméModifier

Paula Karst, jeune étudiante française en arts, décide de faire une école d'arts appliqués à Bruxelles spécialisée dans les décors et trompe-l'œil[6],[3]. Au cours de cette formation, elle se lie d'une amitié durable avec deux condisciples, Jonas et Kate, et découvre toutes les techniques de représentation picturale des matières qu'elles soient minérales, végétales ou animales. S'interrogeant sur cette autre approche de la peinture, qu'elle vit de manière extrêmement sensitive, Paula Karst finira – après divers projets la menant à réaliser des décors pour les studios cinématographiques romains de Cinecittà ou la restauration de peintures décoratives d'un palais de Moscou – par remonter aux sources de la représentation du monde en participant à la création de la dernière réplique de la grotte de Lascaux.

Accueil critiqueModifier

ÉditionsModifier

Notes et référencesModifier

  1. Maylis de Kerangal, textures et motifs, Le Monde, 25 août 2018.
  2. Un monde à portée de main, Marine Landrot, Télérama no 3579, 14 août 2018.
  3. a et b Maylis de Kerangal, en trompe l'œil, Jean-François Cadet, RFI, 4 octobre 2018.
  4. Le grand retour de Maylis de Kerangal avec "Un monde à portée de main", Laurence Houot, Culturebox, 26 août 2018.
  5. « Un monde à portée de main » de Maylis de Kerangal, Pascal Ruffenach, La Croix, 13 septembre 2018.
  6. Sans être nominativement cité, il s'agit de l'Institut Van der Kelen–Logelain, rue du Métal à Bruxelles.

Lien externeModifier