Ouvrir le menu principal

Un moment de silence

film de Johan van der Keuken, sorti en 1963
(Redirigé depuis Un Moment de silence)
Un moment de silence
Titre original Even stilte
Réalisation Johan van der Keuken
Pays d’origine Pays-Bas
Genre film documentaire
Durée 10 minutes
Sortie 1963

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Un moment de silence est l'un des premiers films réalisé par Johan van der Keuken. Produit avec très peu de moyen, ce documentaire poétique d'une dizaine de minutes est caractéristique du style de ce cinéaste néerlandais, contemplatif et sensible[1].

Sommaire

SynopsisModifier

Au milieu du hurlement des sirènes et des klaxons, les passants et les véhicules s'entrecroisent sur l'une des places principales de la ville d'Amsterdam. Soudain chacun s'immobilise et semble respecter une minute de silence. Dans ce moment de silence, le cinéaste nous montre diverses facettes d'un paysage urbain presque irréel: des enfants jouent au milieu des conteneurs, des péniches manœuvrent dans les canaux, des ferrailleurs travaillent dans la vacarme des moteurs, un homme allume un feu au bord de l'eau, la musique rythme les mouvements des manèges de la fête foraine. La parenthèse se referme lorsque le moment de silence prend fin. Les passants et les véhicules reprennent leur route. Pour Johan van der Keuken ce Moment de silence est l'occasion de modifier pendant un court instant, le fil du temps et du récit[2].

Fiche techniqueModifier

Autour du filmModifier

Dans ce film court, le réalisateur Johan van der Keuken exprime les principaux traits qui font l'essence de son œuvre cinématographique: l’absence de récit et la confrontation entre le regard du cinéaste et la réalité. Dans un texte de 1969, il revient sur les recherches qui accompagnent ces premiers films: "Il ne s’agit pas de montrer qu’il y a ceci ou cela. Il s’agit de montrer comment c’est, comment c’est d’être dans un espace donné...Le film est plus une façon de placer les choses dans un contexte que de créer une histoire. Un renouveau de l’œil. Dès qu’un homme est filmé, il cesse d’être un homme pour devenir un morceau de fiction, de matériau filmé. Et pourtant, il continue d’exister. Cette double vérité est lourde de tension."[3]

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en)Johan van der Keuken sur MoMA.org
  2. édition intégrale Johan van der Keuken - 2006 . Idéale Audience - EDV 236
  3. "Johan Van Der Keuken, Aventures d’un regard" aux éditions Cahiers du Cinéma, 1998 - http://www.derives.tv/Textes-de-Johan-Van-Der-Keuken