U. S. Steel Košice

U. S. Steel Košice
logo de U. S. Steel Košice
illustration de U. S. Steel Košice

Création 1959
Dates clés 2000: Rachat par U.S. Steel
Forme juridique s.r.o.
Siège social Košice
Drapeau de Slovaquie Slovaquie
Activité SidérurgieVoir et modifier les données sur Wikidata
Société mère U.S. Steel
Effectif 12 227
TVA européenne SK7020000119[1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web www.usske.sk
Chiffre d'affaires 2 017 271 000 euro ()[2]Voir et modifier les données sur Wikidata
Résultat net 270 514 000 euro ()[2]Voir et modifier les données sur Wikidata

U.S. Steel Košice (USSK), fondée en 1959 sous le nom Východoslovenské Železiarne (VSŽ, Métallurgies de l'Est Slovaque en français), est une entreprise métallurgique basée dans la région de Košice. Elle est rachetée par le groupe américain U.S. Steel en novembre 2000 et adopte son nom actuel.

HistoireModifier

La Východoslovenské Železiarne (VSŽ) est fondée le . La construction de la première usine démarre le . En 1965, le site se dote de son premier haut fourneau. En 1969, la VSŽ lance la production de radiateurs, de tuyaux rigides en 1972, et de poutres métalliques en 1982. En 1989, la VSŽ devient une entreprise publique, puis une entreprise privée détenue par l'État en 1990[3].

En 1995, la VSŽ rejoint l'association européenne Eurofer[3].

En 1998, une première joint-venture est mise en place entre U.S. Steel et la VSŽ en Slovaquie[3]. La société est alors la propriété privée de l'homme d'affaires Alexander Rezeš qui a précédemment racheté le groupe en faillite[4],[5].

En 1999, la société américaine Adams & Co intente un procès contre la VSŽ qu'elle accuse d'utiliser des procédés industriels lui appartenant de droit, et réclame 9,6 millions de dollars. Les comptes bancaires de la VSŽ sont bloqués quelques semaines par les autorités slovaques, puis débloqués faute de preuves fournies par Adams & Co pour appuyer ses accusations. Adams & Co est une société écran américaine créée en 1990 via une société de domiciliation d'entreprise basée dans le Delaware[4],[5].

Le , la U.S. Steel Corporation rachète la Východoslovenské Železiarne qui devient U.S. Steel Košice[3].

En 2004, la USSK accepte de payer une taxe supplémentaire de 16 millions de dollars au gouvernement slovaque, et une nouvelle fois en 2005, dans le bras-de-fer entre la Slovaquie et l'Europe sur l'alignement des marchés[6].

En 2013, Adams & Co relance ses actions en justice contre la USSK. Elle remporte gain de cause et se voit attribuer 2/3 des droits de propriété du complexe industriel de la USSK[4],[5].

En 2018, la USSK a fait tourner ses machines à 100% de leur capacité, et annonce une augmentation de 10% de ses bénéfices sur l'année[7]. En , la USSK annonce un investissement de 130 millions de dollars pour porter sa production annuelle à 100 000 tonnes[8].

LocalisationModifier

Le complexe est situé à Šaca à 15 km du centre de Košice.

Notes et référencesModifier

  1. « http://www.usske.sk/en/ » (consulté le )
  2. a et b « http://www.usske.sk/svc/stream/media/downloads/en/about-us/annual%20reports/USSK_AR_2016_en »
  3. a b c et d (en) Significant milestones, www.usske.sk (consulté le 26 février 2019)
  4. a b et c (en) Adam Valček, Marek Poracký, Problems for U.S. Steel Košice going into sale. A shell company is making a grab for its premises, www.spectator.sme.sk, 18 avril 2017 (consulté le 26 février 2019)
  5. a b et c US Steel Košice (USSK) bientôt chinois, www.buzz-europa.com, 10 octobre 2017 (consulté le 26 février 2019)
  6. (en) U.S. Steel Kosice Will Not Cut Jobs in Reaction to EC Measures, www.amcham.sk, 4 mai (consulté le 26 février 2019)
  7. (en) U.S. Steel Košice’s profit boosted last year, www.spectator.sme.sk, 5 février 2019 (consulté le 26 février 2019)
  8. (en) U.S. Steel Košice will invest $130 million in Košice, www.spectator.sme.sk, 16 janvier 2019 (consulté le 26 février 2019)

Articles liésModifier

Liens externesModifier