Ouvrir le menu principal

Tyrothricine

médicament

Tyrothricine
Image illustrative de l’article Tyrothricine
Identification
No CAS 1404-88-2
No ECHA 100.014.337
Code ATC D06AX08
R02AB02
S01AA05
PubChem 452550
Propriétés chimiques
Formule brute C65H85N11O13  [Isomères]
Masse molaire[1] 1 228,4363 ± 0,0641 g/mol
C 63,55 %, H 6,97 %, N 12,54 %, O 16,93 %,

Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

La tyrothricine est un antibiotique peptidique cyclique extrait de Bacillus brevis. Il est utilisé contre l'infection par des bactéries gram-positives. Sa prescription est parfois accompagnée de benzocaïnemg pour soulager le mal de gorge. En cas de passage dans la circulation sanguine générale, des effets secondaires graves peuvent subvenir, d'où une utilisation limitée à une application topique.

ÉtymologieModifier

Le mot tyrothricine a été forgé en 1939 à partir du nom de la bactérie Tyrothrix (1906), formé des deux mots grecs τύρος (túros), "fromage" et θρίξ (thríx), "cheveu, filament", avec un suffixe -ine.

HistoriqueModifier

Découverte dans les années 1930 par René Dubos, la tyrothricine est le premier antibiotique mis sur le marché par l'industrie pharmaceutique américaine[2].

EffetsModifier

La tyrothricine inhibe la synthèse protéique des bactéries gram-positives et est complètement inefficace contre les bactéries gram-négatives.

ApplicationModifier

La tyrothricine peut être utilisée en cas : d'inflammation de la gorge ou de la muqueuse gastrique, d'amygdalite. Pour utiliser cet antibiotique, la muqueuse doit être intacte pour limiter le risque de passage dans la circulation systémique.

tyrothricine
Noms commerciaux (associations)
  • Lemocin (Belgique, Suisse)
  • Mebucaïne (Suisse)
  • Mebu-Lemon (Suisse)
  • Otothricinol (Suisse)
  • Sangerol (Suisse)
  • Solmucaïne (Suisse)
  • Tyroqualine (Suisse)
Laboratoire Ibsa, Melisana, Novartis Schweiz AG, Spirig HealthCare AG, Steinberg Pharma AG
Forme comprimés à sucer, dosés à 4 mg de tyrothricine ; collutoires
Administration per os
Classe Système respiratoire, préparations pour la gorge, antibiotiques, ATC code R02AB02
Autres informations la tyrothricine n'est pas absorbée par le tube digestif, elle a seulement une action locale

Effets secondairesModifier

Plusieurs cas d'hypersensibilité ont été révélés, ainsi qu'une perte temporaire de l'équilibre et des troubles rénaux. Par ailleurs, aucune étude sur le long terme n'a été réalisée sur la femme enceinte et notamment sur la lactation.

Notes et référencesModifier

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. (en) « Tyrothricin », sur global.britannica.com Encyclopædia Britannica (consulté le 20 février 2015)

Liens externesModifier

  • Compendium suisse des médicaments : spécialités contenant Tyrothricine
  • Page spécifique sur le Répertoire Commenté des Médicaments, par le Centre belge d'information pharmacothérapeutique
  • (de) Page spécifique dans la base de données sur les produits vétérinaires (Veterinärprodukte, Futtermittel & Zusatzstoffe, Suisse)
  • Page spécifique sur le Vidal.fr