Ouvrir le menu principal

Transport ferroviaire en Corée du Nord

Transport ferroviaire en Corée du Nord
Caractéristiques du réseau
Longueur du réseau 6375 km[1]
Écartement standard + voie étroite (762 mm)

Le transport ferroviaire en Corée du Nord est géré par les Chemins de fer coréens d'État (조선 민주주의 인민 공화국 철도성, Chosŏn Minjujuŭi Inmin Konghwaguk Ch'ŏldosŏng).

HistoireModifier

La première ligne de chemins de fer du réseau est construite de 1897 à 1899 entre Incheon et Noryangjin dans l'actuelle Corée du Sud[1]. Le réseau connait une importante expansion après l'annexion japonaise de 1910. La plupart du réseau actuel date d'avant 1925.

Le réseau ferroviaire est doté de connexions avec la Russie, la Chine et la Corée du Sud mais cette dernière liaison est sujette aux tensions entre les deux pays et est fermé, après une brève ouverture de 2007 à 2008[2].

DescriptionModifier

 
Carte du réseau nord-coréen
Longueur du réseau
Électrification
  • 5 425 km de voies standard (80 %), électrifiée en 3 kV courant continu.
  • 295,5 km de voies étroite, électrifiée en 1,5 kV courant continu.

Lignes principalesModifier

Matériel roulantModifier

Le réseau utilise du matériel provenant majoritairement d'ex-URSS (Russie, Europe de l'Est) ainsi que de Chine. Les estimations donnent un total d'environ 300 locomotives électriques à écartement standard, la plupart des modèles sont un dérivé de la série Red Flag[1]. Aucune estimation n'est disponible concernant les locomotives diesels et les quelques locomotives à vapeur restantes, ainsi que sur le parc de wagons et voitures voyageurs[1].

RéférencesModifier

  1. a b c d e et f The Railway Magazine. Février 2014. "Railways in the most secretive country in the world", pages 44 à 51
  2. SIXTINE LÉON-DUFOUR, « Un train pour réconcilier les deux Corées »,

Articles connexesModifier