Transport ferroviaire en Argentine

Transport ferroviaire en Argentine
Description de cette image, également commentée ci-après
Train de voyageurs en 2011.
Caractéristiques du réseau
Longueur du réseau 36 966 km[1]
Écartement 1 676, 1 435, 1 000, 750 et 500
Acteurs
Exploitant des entreprises privées

Plan

Description de cette image, également commentée ci-après
Carte du réseau ferré vers 1960

Le transport ferroviaire en Argentine s'effectue sur un réseau d'une longueur de 36 966 kilomètre, constitué de voies de cinq écartements différents. Débuté en 1855 ce réseau a prospéré, il est à la dixième place dans le monde en 1914 et atteint son apogée vers 1920 avec environ 47 000 kilomètre de voies utilisées. Avec ses 47 059 km de voies ferrées le réseau ferroviaire argentin est devenu l'un des plus grands du monde, et il reste le plus grand d'Amérique latine et le huitième de la planète par son étendue. Il avait fini par atteindre environ 100 000 km de rails, mais l'extension des voies routières et l'accent mis sur le transport automobile l'ont peu à peu réduit. Il possède quatre lignes différentes et des liaisons avec le Paraguay, la Bolivie, le Chili, le Brésil et l'Uruguay.

Au commencement le développement du réseau a été favorisé par les capitaux argentins, bientôt rejoints par les capitaux britanniques et français qui y ont acquis la prépondérance. Son expansion est liée dans une large mesure au modèle économique agro-exportateur fondé sur la production agricole et l'élevage dans la région de la Pampa, c’est là où se concentre la plus grande quantité de voies ferrées. Il suit un schéma radial où les lignes principales convergent dans la ville de Buenos Aires.

L'État a également joué un rôle important dans l'expansion du réseau ferroviaire à travers ce que l’on appelle les chemins de fer de développement, des lignes qui allaient là où elles n'auraient pas été rentables pour les investissements privés. Une grande partie de ce qui allait devenir par la suite les Chemins de Fer General Belgrano Railway, le plus étendu du réseau, a été construit de cette manière par la société Ferrocarriles del Estado.

Nationalisé en 1948, il est en difficulté lorsqu'il est re-privatisé au début des années 1990.

HistoireModifier

Réseau ferréModifier

OpérateursModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en) Site cia.gov Country comparison : Railways (consulté le 8 janvier 2014).

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier