Tournoi de qualification pour la Coupe du monde de cricket de 2015

Tournoi de qualification pour la Coupe du monde 2015
Généralités
Sport Cricket
Organisateur(s) International Cricket Council
Éditions 10e
Type / Format Deux tours de poules, matchs de classement
Lieu(x) Nouvelle-Zélande
Date 13 janvier au 1er février 2014
Participants 10 équipes

Palmarès
Vainqueur Écosse
Deuxième Émirats arabes unis
Meilleur joueur Preston Mommsen (Écosse)
Record de courses Khurram Khan (Émirats arabes unis), 581
Record de guichets Haseeb Amjad (Hong-Kong), 20

Navigation

Le Tournoi de qualification pour la Coupe du monde de cricket de 2015, en anglais 2014 ICC World Cup Qualifier est une compétition de cricket organisée par l'International Cricket Council (ICC) du 13 janvier au 1er février 2014 en Nouvelle-Zélande. Les deux meilleures équipes de la compétition se voient qualifiées pour la Coupe du monde de cricket de 2015, et y rejoignent les douze autres sélections déjà qualifiées : les dix membres de plein droit de l'ICC, qualifiés d'office, et les deux premières équipes du Championnat 2011-2013 de la Ligue mondiale de cricket. Dix équipes participent à cette épreuve, dont la finale est remportée par l'Écosse contre les Émirats arabes unis.

OrganisationModifier

Équipes participantesModifier

Quatorze équipes doivent participer à la Coupe du monde 2015, organisée en Australie et Nouvelle-Zélande. Dix places sont réservées aux membres de plein droit de l'International Cricket Council (ICC). Les autres nations, membres associés et affiliés de l'ICC, doivent passer par différents tournois pour se qualifier. La Ligue mondiale de cricket, qui comprend plusieurs divisions, est l'ensemble de ces compétitions. Le Championnat 2011-2013 de la Ligue mondiale de cricket, qui fait partie de la Ligue mondiale 2009-2014, voit s'affronter huit sélections. Les deux meilleures équipes obtiennent chacune une place pour la Coupe du monde[1]. Les équipes d'Irlande et d'Afghanistan, respectivement première et deuxième de cette épreuve, se voient ainsi qualifiées pour la Coupe du monde. Les deux dernières places sont distribuées à l'issue du tournoi de qualification pour la Coupe du monde. Y sont conviées les six équipes restantes du championnat de la ligue mondiale, et deux équipes de chacune des divisions 2 et 3 de la ligue mondiale[2].

 
Divisions de la Ligue mondiale de cricket de 2009-2014, avec le Championnat 2011-2013 de la Ligue mondiale (C) et le tournoi de qualification (Q) pour la Coupe du monde 2015 (WC). Les flèches représentent le nombre d'équipes d'une compétition à rejoindre la compétition suivante ; les tournois continentaux et les divisions de la Ligue mondiale précédente et suivante ne sont pas représentés. Deux équipes du Championnat de la Ligue mondiale se qualifient pour la Coupe du monde en 2013. En 2014, le tournoi de qualification pour la Coupe du monde permet d'attribuer les deux dernières places.
Équipes participant au Tournoi de qualification
Équipe Qualification pour le tournoi
Émirats arabes unis 3e du Championnat 2011-2013 de la Ligue mondiale de cricket
Pays-Bas 4e du Championnat 2011-2013 de la Ligue mondiale de cricket
Écosse 5e du Championnat 2011-2013 de la Ligue mondiale de cricket
Kenya 6e du Championnat 2011-2013 de la Ligue mondiale de cricket
Namibie 7e du Championnat 2011-2013 de la Ligue mondiale de cricket
Canada 8e du Championnat 2011-2013 de la Ligue mondiale de cricket
Papouasie-Nouvelle-Guinée 3e de la Division 2 de 2011 de la Ligue mondiale de cricket
Hong Kong 4e de la Division 2 de 2011 de la Ligue mondiale de cricket
Népal 1er de la Division 3 de 2013 de la Ligue mondiale de cricket
Ouganda 2e de la Division 3 de 2013 de la Ligue mondiale de cricket

FormatModifier

Les dix équipes sont réparties en deux poules de cinq, et chacune rencontre une fois ses quatre adversaires. Un rang leur est alloué avant la compétition dans leur poule respective. Dans la poule A, les Émirats arabes unis (A1) obtiennent le rang 1, suivis de l'Écosse (A2), le Canada (A3), Hong Kong (A4) et le Népal (A5). Dans le groupe B, ce sont respectivement les Pays-Bas (B1), le Kenya (B2), la Namibie (B3), la Papouasie-Nouvelle-Guinée (B4) et l'Ouganda (B5). Les trois meilleures équipes de chaque poule sont qualifiés pour un deuxième tour de championnat appelé « Super Six ». Pour le calendrier de ce deuxième tour, les équipes qualifiées qui occupaient les rangs 1 à 3 gardent leur numéro, tandis que si une équipe ayant le rang 4 ou 5 se qualifie à la place d'une mieux classée, elle prend le numéro de celle-ci. Ainsi, le match A1 contre B1 doit être joué par les Émirats arabes unis et l'Écosse quel que soit leur classement dans leur poule, ou par l'équipe de rang 4 ou 5 qui se serait qualifiée à leur place. Pour le Super Six, les sélections gardent les points marqués contre les ceux de leur adversaires qui ont également franchi la phase de poule[3]. Une victoire vaut un point, une égalité ou un match abandonné un point et une défaite zéro[4].

DéroulementModifier

Groupe AModifier

Groupe BModifier

Matchs de classementModifier

Super SixModifier

FinaleModifier

La finale oppose le 1er février au Bert Sutcliffe Oval de Lincoln l'Écosse, qui remporte le tirage au sort et choisi de batter en premier, aux Émirats arabes unis. Preston Mommsen réussit un score de 139 courses qui permet aux Écossais de totaliser 285 courses pour cinq éliminations. Les Émiriens ne peuvent faire mieux : ils réalisent un score de 244 pour 9 éliminés, Swapnil Patil finissant avec leur meilleur score, 99. Les Écossais gagnent donc avec un écart de 41 courses[5].

Finale
Date(s) et lieu Première équipe Seconde équipe Résultat
1er février
Bert Sutcliffe Oval, Lincoln
Écosse
376/9 (50,0 séries)
Émirats arabes unis
244/9 (50 séries)
Écosse gagne par 41 courses
Meilleur joueur : Preston Mommsen (Écosse)

Classement finalModifier

Classement final du tournoi
Rang Équipe Conséquence
1 Écosse Qualifiées pour la Coupe du monde, statut « ODI » pendant quatre ans.
2 Émirats arabes unis
3 Hong Kong Statut « ODI » pendant quatre ans.
4 Papouasie-Nouvelle-Guinée
5 Kenya Reversées en deuxième division de la Ligue mondiale (2015).
6 Namibie
7 Pays-Bas
8 Canada
9 Népal Reléguées en troisième division de la Ligue mondiale (2014).
10 Ouganda

RéférencesModifier

  1. (en) ESPNcricinfo staff, « ICC spells out 2015 WC qualification plan », ESPNcricinfo, (consulté le )
  2. (en) ESPNcricinfo staff, « Last chance to book berth at World Cup 2015 », ESPNcricinfo, (consulté le )
  3. (en) ESPNcricinfo staff, « ICC Cricket World Cup Qualifier 2014 / Tournament Groups », ESPNcricinfo (consulté le )
  4. (en) ESPNcricinfo staff, « ICC Cricket World Cup Qualifier, 2013/14 / Points table », ESPNcricinfo (consulté le )
  5. (en) ESPNcricinfo staff, « Mommsen ton gives Scotland the title », ESPNcricinfo, (consulté le )