Tombe du Soldat inconnu (Canada)

mémorial de guerre à Ottawa au Canada

La tombe du Soldat inconnu d'Ottawa est composée d'un sarcophage où reposent les restes d'un soldat canadien non identifié, mort au cours de la Première Guerre mondiale en France. Elle est dédiée à tous les soldats canadiens tombés pour la patrie.

Tombe du soldat inconnu canadien, Ottawa

CaractéristiquesModifier

La tombe du Soldat inconnu se trouve devant le monument commémoratif de guerre du Canada à Ottawa[1].

Un message est gravé sur la stèle placée sur la place originale de sa sépulture à Vimy:

ANCIENNE SÉPULTURE D'UN
SOLDAT CANADIEN INCONNU
MORT AU COURS DE LA
PREMIÈRE GUERRE MONDIALE.
IL A ÉTÉ EXHUMÉ
LE
ET IL REPOSE MAINTENANT AU
MONUMENT COMMÉMORATIF
DE GUERRE DU CANADA
À OTTAWA

THE FORMER GRAVE OF AN
UNKNOWN CANADIAN SOLDIER
OF THE FIRST WORLD WAR.
HIS REMAINS WERE REMOVED
ON 25 MAY 2000 AND NOW
LIE INTERRED AT THE
NATIONAL WAR MEMORIAL
IN OTTAWA CANADA.

HistoriqueModifier

 
Tombe du soldat inconnu recouverte de coquelicots.

La Commonwealth War Graves Commission avait choisi la dépouille d'un soldat canadien inconnu dans un cimetière[note 1] situé dans les environs de la crête de Vimy, site d'une célèbre bataille canadienne.

Elle a été rapatriée au Canada le . Après avoir été exposée 3 jours dans le hall d'honneur du Parlement en chapelle ardente, elle a été inhumée lors d'une cérémonie nationale le [2]. La pierre tombale originale, rapatriée elle aussi, est exposée dans une salle prévue pour elle au Musée canadien de la guerre. Les fenêtres de cette salle ont été conçues de telle sorte que, tous les ans, le à 11 h 00, la pierre soit baignée de la lumière naturelle du Soleil[3].

Articles connexesModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Le soldat inconnu est le soldat de la tombe 7 de l'allée E du cimetière de Cabaret-Rouge, au-dessus de Souchez.

RéférencesModifier

  1. « Tombe du soldat inconnu », Gouvernement du Canada,
  2. Richard Foot, « Le Soldat inconnu », dans L'Encyclopédie canadienne, (lire en ligne)
  3. « About the Canadian War Museum », Canadian War Museum (consulté le )