Tom Adams

avocat barbadien

Tom Adams ( - ) est un homme politique barbadien, premier ministre de 1976 à 1985[1].

Tom Adams
Illustration.
Tom Adams en 1982
Fonctions
Premier ministre de la Barbade

(8 ans, 6 mois et 3 jours)
Monarque Élisabeth II
Gouverneur William Douglas (intérim)
James Carlisle
Deighton Lisle Ward
William Douglas (intérim)
Hugh Springer
Prédécesseur Errol Barrow
Successeur Harold Bernard St.John
Biographie
Nom de naissance Jon Michael Geoffrey Manningham Adams
Date de naissance
Date de décès (à 53 ans)
Sépulture Cathédrale Saint-Michel-et-Tous-les-Anges de Bridgetown
Nationalité barbadaise
Parti politique Parti travailliste de la Barbade
Père Grantley Adams
Diplômé de Magdalen College (Oxford)

Tom Adams
Premiers ministres de la Barbade

BiographieModifier

Jon Michael Geoffrey Manningham Adams est le fils de Grantley Adams[2]. Il fait ses études secondaires au Harrison College (en), puis au Magdalen College de l'Université d'Oxford. durant ses études en Angleterre, il est membre de la section du Parti travailliste et président de la West Indian Students' Union. en 1958, il s'inscrit à Gray's Inn pour achever ses études de Droit et travaille aussi à la BBC où il rencontre Genevieve Turner qu'il épouse en 1962. Il rentre à Barbade avec son épouse en 1963[2].

Dès son retour, il s'implique en politique au sein du Parti travailliste de la Barbade (BLP) que son père dirige et qui est alors dans l'opposition et dont Tom Adams devient le secrétaire en 1955[2]. Le 3 novembre 1966, il est élu député de la paroisse de Saint Thomas[3]. Quand son père meurt en 1971, il devient le leader du BLP[2], après un court intermède de Harold Bernard St. John. En 1976, il remporte les élections législatives et devient le deuxième Premier Ministre de la Barbade[4]. Le Parti travailliste de la Barbade (BLP), a capitalisé sur le désir de la population pour un changement du parti d'Errol Barrow, le Parti travailliste démocrate, qui avait gouverné l'île depuis l'indépendance en 1966.

Au niveau international, Tom Adams se positionne comme un fidèle allié de l'administration Reagan[5]. Cette alliance trouve sa plus grande expression lorsque Tom Adams est le promoteur du premier plan de regroupement des États des Caraïbes orientales appuyé par les États-Unis. Il remporte les élections législatives de 1981 (en) sur cette ligne pro-américaine[6].

Après la fin du Gouvernement révolutionnaire populaire de la Grenade, Tom Adams est l'un des premiers soutiens des États-Unis lors de l'invasion de l'île en 1983 et ensuite de la Caribbean Basin Initiative[2].

Adams meurt d'un arrêt cardiaque à Ilaro Cour, la résidence officielle du Premier ministre le , devenant le premier premier ministre du pays à décéder dans l'exercice de ses fonctions[7]. Son vice-Premier ministre, Harold Bernard St. John, lui succède alors. Adams est enterré avec son père dans la cathédrale Saint-Michel-et-Tous-les-Anges de Bridgetown.

Le bâtiment de la Banque centrale de Barbade (en) a été nommé The Tom Adams Financial Centre en son honneur en 1998[8].

Notes et référencesModifier

  1. (en) « ADAMS, Tom. », dans Keith A P Sandiford, A black studies primer : heroes and heroines of the African diaspora, Londres, Hansib Publications, (ISBN 9781906190064), p. 17.
  2. a b c d et e (en) Leslie R. James, « Adams, Jon Michael Geoffrey Manningham », dans Franklin W. Knight & Henry Louis Gates Jr., Dictionary of Caribbean and Afro-Latin American Biography, vol. 1, Oxford, Oxford University Press, (ISBN 9780199935796), p. 17-19.
  3. (en) « Barbados General Election Results - 3 November 1966 », sur http://www.caribbeanelections.com/ (consulté le ).
  4. (en) « Barbados General Election Results - 2 September 1976 », sur http://www.caribbeanelections.com/ (consulté le ).
  5. (en) Shirley Christian, « Tom Adams, Prime Minister of Barbados, dies at age 53 », The New York Times,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  6. (en) « Barbados General Election Results - 18 June 1981 », sur http://www.caribbeanelections.com/ (consulté le )
  7. Barbados PM David Thompson is dead - Freundel Stuart sworn in as new leader
  8. (en) « The Tom Adams Financial Centre », sur https://www.barbadospocketguide.com/ (consulté le ).

Liens externesModifier