Tirage photographique

impression sur papier d'une image photographique souvent négative

Un tirage photographique est le support papier fort grammage sur lequel a été impressionné une image photographique.

Ses dimensions peuvent aller de quelques centimètres (on parle alors de « photo ») à plusieurs mètres (on parle alors d'« agrandissement »), en noir et blanc ou bien en couleur.

C'est aussi, d'autre part, le résultat d'un ensemble d'opérations appelée « le tirage ».

Ce tirage est, quant à lui, l'opération (généralement manuelle) qui consiste à reporter une image négative sur un support opaque ou translucide pour en faire une image positive.

Elle est effectuée soit par le photographe lui-même, soit par un tireur, artisan ou salarié d'un laboratoire photographique.

Un tirageModifier

Il s'agit d'un objet, feuille ou panneau.

SupportModifier

Papier, cartoline, plastique, contrecollé, etc.

DimensionsModifier

Les dimensions d'un tirage peuvent aller de la plus petite taille demandée à plusieurs mètres. En effet même si les dimensions les plus standards seront de 10x15 ou 20x30 ou encore 40x50, toutes les tailles peuvent être envisagé dès lors que l'on utilise des logiciels tels que photoshop ou encore Lightroom. Ainsi même les plus petites tailles comme de 4x4 cm peuvent être réalisées et bien d'autres...

Le tirageModifier

Il s'agit d'un ensemble d'opérations.

Le tirage en noir et blancModifier

Le tirage en couleursModifier

En argentique, le tirage couleur était fait en laboratoire spécialisé. Le tirage nécessitait de nombreux produits et surtout des gradations de filtres jaunes, magenta et cyan pour obtenir une image avec les bonnes couleurs.

Aujourd'hui, les laboratoires font une simple impression de l'image avec des imprimantes spécialisées.

BibliographieModifier

Un tirage

  • Nathalie Moureau et Dominique Sagot-Duvauroux, « La construction du marché des tirages photographiques », dans : Études photographiques, no 22, .
  • Dominique Sagot-Duvauroux, « Un nouveau marché : le marché des tirages  », dans : « Quels modèles économiques pour les marchés de la photographie à l’heure du numérique ? » , dans : Les cahiers Louis Lumière , no 7, Nouvelles perspectives pour les photographes professionnels, , p. 91-93.

Le tirage

  • L'épreuve et le développement, Time-Life, 1970.
  • Jean-Claude Lemagny, « Le tirage des photographies », dans : Dominique Gaessler, Les grands maîtres du tirage, Contrejour, 1987, p. 117-118.
  • Jeanloup Sieff, « Le tirage de mes images », dans : Dominique Gaessler, Les grands maîtres du tirage, Contrejour, 1987, p. 120-121.
  • Guillaume Geneste, « Le tirage à mains nues », Éditions lamaindonne, 2020, (ISBN 978-295604-885-5)[1].

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier