Tiassalé

Tiassalé est une ville de Côte d'Ivoire située au nord de la capitale économique du pays, Abidjan. C'est une préfecture qui, appartenant antérieurement à l'ex-région des Lagunes, au régard du nouveau découpage administratif, est maintenant dans la région Agnéby-Tiassa. Ses deux grandes populations autochtones, peuple Baoulé estimé à plus de 40 000 habitants et peuples Abbey en cohabitation pacifiques depuis le XVIIIe siècle période de leurs arrivées du Ghana originel. Elle se situe à égale distance, 120 km, des 2 capitales du pays : Abidjan, la capitale économique, et Yamoussoukro, la capitale politique et administrative.
Depuis 2011, ce département et ceux de la région Agnéby-Tiassa appartiennent au district des Lagunes dont Dabou chef de district.

Tiassalé
Moyen de transport de passagers à Tiassalé.jpg
Géographie
Pays
District
Région
Altitude
65 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Tiassalé Department locator map Côte d'Ivoire.jpg
Fonctionnement
Statut
Identifiants
TGN
Transport de passagers et de marchandises depuis Tollakro (2019).

C'est une ville cosmopolite qui est une représentation de la Côte d'Ivoire en miniature. Elle est la marque de la cohabitation de plusieurs peuples venus d'ailleurs, vivant en parfaite harmonie avec les peuples autochtones.

Origines ethniquesModifier

Peuplée à l'origine par trois ethnies sœurs du groupe Akan venues du Ghana :

  • Les Baoulés : bien installés au XVIIIe siècle, sont les descendants de la Reine Abla Pokou, plus précisément de la Princesse Tanoh Adjo, une sœur de la Reine Pokou.
  • Les Agni: installés VXIIIe siècle, ils sont voisins au peuple Abidji, ce qui leur vaut d'être appelés Agni Abidji. Ils occupent les localités de Batera, l'actuelle Sous-préfecture de Gbolouville (population: 28,854) autrefois constitués de deux villages: Binao et Boussoué, Botindé, Broubrou, Assinzé, Elosso et Ahua . Un autre groupe d'Agni occupe l'actuel Sous-préfecture de Morokro et quelques autres villages environnants.
  • Les Abbey ou abés : viennent, au XVIIIe siècle et demi, à partir du village Douda (actuel Grand-Morié) et village Allahin (actuel Lovindjè ou Loviguié) un détachement des abbey ou abés qui évoluèrent vers l’Ouest, du côté du fleuve Bandama. C’est ce qui justifie la présence de plus de huit villages Abbey dans la Sous–Préfecture de Tiassalé. Ils étaient les guerriers de l'aile gauche de l'armée de la reine Pokou.

HistoireModifier

L'armée française a occupé la ville en 1893 avec le capitaine Marchand. L'occupation de la ville de Tiassalé s'est faite à la suite d'une violente bataille, illustrée par un document datant du 26 août 1893[1].

DémographieModifier

Évolution démographique
1975 1988 2010
10 17819 89441 316

AdministrationModifier

Une loi de 1978[2] a institué 27 communes de plein exercice sur le territoire du pays.

Liste des maires successifs
Date d'élection Identité Parti Qualité
1980 PDCI-RDA Homme politique
1985 René Amichia PDCI-RDA Cadre politique
1990 René Amichia (réélu) PDCI-RDA
1995 René Amichia (réélu) PDCI-RDA
2001 Lambert Yapi PDCI-RDA Cadre politique
21 avril 2013 Soualiho Sylla[3] RDR Cadre politique
depuis 2018 Assalé Tiemoko Antoine independant Journaliste

Représentation politique, députationModifier

Liste des députés successifs élus
Date d'élection Identité Parti Qualité Statut
Décembre 2011 Badaman Kouakou Maurice RDR Enseignant et homme politique élu, Taabo, communes et s/p préfecture
Décembre 2011 Kouamé N'guessan PDCI Enseignant et homme politique élu, N'douci, communes et s/p préfectures.
Décembre 2011 Dr.Boni Joseph H. Bernadin PDCI Pharmacien élu, Tiassalé, communes et s/p préfectures
Depuis 2016 Mme Ekponon Boni RHDP Commerçante élu, Tiassalé, communes et s/p préfecture

Nombre de députés de la région Agnéby-Tiassa : 8

SociétéModifier

ÉducationModifier

Enseignement technique
Public

  • Centre
public
  • lycée Moderne Tiassalé
  • College Saint Michel Tiassalé
  • College Notre Dame de la Paix
  • College Privé la Mane
  • Institut Saint joseph
  • College privé Mixte UNION

SportsModifier

La ville compte un club de football, le Renaissance Club de Tiassalé, qui évolue en Championnat de Côte d'Ivoire de football D3. Elle comporte également un club de handball de 1re division, le Tiassalé HBC.

TourismeModifier

 
Pont de Tiassalé

La région dispose d'un site touristique, le site d'Ahouakro.

En venant de la ville de N'Douci, l'un des plus beaux ponts de la Côte d'Ivoire vous accueillera à l'entrée de la ville de Tiassalé. Le pont de Tiassalé a été construit en 1934. Il a une longueur de 300 mètres composé de 22 arcades. Les fleuves N'Zi et Bandama se croisent pour couler sous ce pont.

JumelagesModifier

Personnalités liées à la villeModifier

  • Alphonse Boni, Premier Président de la Cour Suprême de Côte d'Ivoire, Père de Danielle Boni-Claverie
  • Laurent Pokou, footballeur.
  • Kouassi Apetey, ministre sous l'ère Félix Houphouët-Boigny
  • Bandama Kouakou Maurice, homme politique, député élu, ministre sous l'ère Alassane Ouattara
  • Lambert Yapi, homme politique, premier magistrat de la commune de Tiassalé depuis 2001
  • Kouamé N'Guessan, homme politique, député élu
  • Docteur Joseph-Bernadin Boni, homme politique, député élu
  • Danièle Boni-Claverie, ministre dans un gouvernement de Henri Konan Bédié, et sous le régime du président Laurent Gbagbo
  • Nanan Assemian Koutou Georges, intronisé, chef traditionnel, garant des traditions du Moronou à Tiassalé.
  • Nanan Tano Kabran Noël, chef traditionnel
  • Jean-Baptiste Yao, musicien et compositeur ivoirien y est né

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier