Thomas Maitland

Officier britannique et administrateur colonial

Thomas Maitland, (1759 - 1824) est un militaire et administrateur colonial britannique. Il fut aussi élu à la Chambre des communes pour Haddington en 1790-96, 1802-06 et 1812-13. Il devint membre du Privy Council en 1803.

Thomas Maitland
Image dans Infobox.
Maitland rencontre Toussaint Louverture.
Fonctions
Haut Commissaire de la République des îles Ioniennes
-
-
Commissaire civil de la République des îles Ioniennes
-
-
Gouverneur de Malte
-
-
Officier Général Commandant de Ceylan (en)
-
David Douglas Wemyss (en)
Gouverneur du Ceylan britannique
-
Membre du Conseil privé du Royaume-Uni
à partir du
Membre du 5e Parlement du Royaume-Uni (d)
Haddington Burghs (en)
-
John Hamilton-Dalrymple (en)
Membre du Parlement de Grande-Bretagne
-
William Fullarton (en)
Membre du 17e Parlement de Grande-Bretagne (d)
Membre du 5e Parlement du Royaume-Uni (d)
Membre du 2e Parlement du Royaume-Uni (d)
Membre du 1er Parlement du Royaume-Uni (d)
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Père
Mère
Mary Lombe (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Autres informations
Arme
Grades militaires
Conflits
Distinctions
Chevalier grand-croix de l'ordre du Bain‎
Chevalier grand-croix de l'ordre royal des Guelfes (d)
Grand Maître de l'Ordre de St Michael et St George (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Titre honorifique
Le très honorable

BiographieModifier

Il est le fils de James Maitland (7e comte de Lauderdale). Sa nièce épousa John Cam Hobhouse.

Carrière militaireModifier

  • 1798-1802 : Colonel au 10th West India Regiment
  • 1803-1805 : Colonel au 5th Garrison Battalion
  • 1805-1807 : Colonel au 3rd Garrison Battalion
  • 1807-1811 : Colonel au 4th West India Regiment
  • 1811-1824 : Colonel au 10e régiment à pied

Gouverneur du Ceylan britanniqueModifier

Pendant sa gouvernance, l'île de Ceylan résiste à l'envahisseur britannique. Thomas Maitland, en tant que général, ne réussit pas à les soumettre à cause d'un contingent de corps expéditionnaire trop faible. La majorité de l'armée britannique étant toujours focalisé dans les guerres contre Napoléon en Europe.

En 1806, Thomas Maitland révoqua les mesures auparavant en vigueur à l’encontre des catholiques et leur reconnut une totale liberté de la pratique de leur religion, décision qui prit effet le 4 juin de cette année-là, jour de l’anniversaire du roi d’Angleterre[1].

Gouverneur de MalteModifier

Haut commissaire de la république des îles IoniennesModifier

Honneurs et distinctionsModifier

DistinctionsModifier

DécorationsModifier

RéférencesModifier

  1. « Les chrétiens à Sri Lanka », sur Missions étrangères de Paris (consulté le 16 février 2021)

Liens externesModifier