Thomas Stanley (1er comte de Derby)

roi de Man, 1er comte de Derby et beau-père du roi Henri VII d'Angleterre
(Redirigé depuis Thomas II Stanley de Man)

Thomas Stanley

Titres

Roi de Man et baron Stanley

20 février 145929 juillet 1504
(45 ans, 5 mois et 9 jours)

Prédécesseur Thomas Stanley
Successeur Thomas Stanley

Comte de Derby

27 octobre 148529 juillet 1504
(18 ans, 9 mois et 2 jours)

Prédécesseur Création du titre
Henri Bolingbroke (indirectement)
Successeur Thomas Stanley
Fonctions militaires
Commandement Lord grand connétable
Faits d’armes Siège de Berwick
Bataille de Bosworth
Conflits Guerre des Deux-Roses
Guerres anglo-écossaises
Biographie
Dynastie Stanley
Distinctions Ordre de la Jarretière
Autres fonctions Lord-intendant
Naissance vers 1435
Décès 29 juillet 1504
Lathom (Lancashire)
Père Thomas Stanley
Mère Joan Goushill
Conjoint Éléonore Neville
(1451 – 1472)
Marguerite Beaufort
(1472 – 1504)
Enfants Avec Éléonore Neville
John Stanley
George Stanley
Richard Stanley
Edward Stanley
James Stanley
Thomas Stanley
William Stanley
Anne Stanley
Alice Stanley
Katherine Stanley
Agnes Stanley

Description de l'image Coat of arms of Thomas Stanley, 2nd Baron Stanley, king of Mann.svg.

Thomas Stanley (1435 – ), noble anglais, 1er comte de Derby, roi de l'île de Man, est un important baron anglais.

BiographieModifier

Il est le fils de Thomas Stanley, 1er baron Stanley, et de Joan Goushill, fille de sir Robert Goushill et d'Elizabeth FitzAlan, fille de Richard FitzAlan, 11e comte d'Arundel. Après la mort de son père en 1460, Stanley hérita de ses titres, dont celui de roi de l'île de Man et de baron Stanley.

Stanley était un homme avisé qui parvint à conserver la confiance des rois qui se succédèrent durant la guerre des Deux-Roses, jusqu'à sa mort en 1504. Son mariage avec Eleanor, sœur de Richard Neville, comte de Warwick, ne lui causa pas de tort, même après que Warwick fut évincé du pouvoir. Stanley épousa alors en Margaret Beaufort, dont le fils, Henry Tudor, fut le premier souverain anglais de la dynastie des Tudors.

Richard III d'Angleterre accorda sa confiance à Thomas Stanley et à son frère, William, même après avoir fait emprisonner Thomas quelque temps en juin 1483, le soupçonnant de conspiration. À la bataille de Bosworth (), les frères Stanley le trahirent, se ralliant à Tudor au moment crucial. On prétend que c'est Thomas qui ôta la couronne de la tête de Richard et la déposa sur celle de son propre beau-fils, Henry. En récompense, il fut élevé comte de Derby le .

Son frère William ne connut pas un sort aussi glorieux. En 1495, soutenant le prétendant au trône Perkin Warbeck, il fut exécuté pour trahison.

DescendantsModifier

Parmi les descendants de Thomas Stanley et d'Eleanor (Alainor) Neville, citons George Stanley, Edward Stanley, quatorzième comte de Derby, ainsi que James Stanley. Eux tous descendent également des mêmes Beauforts et de Jean de Gand, ainsi que du beau-fils de Stanley, le futur Henry VII d'Angleterre. Signalons aussi que Thomas Stanley est un des ancêtres de John Lennon.

Voir aussiModifier