Thermorésistance

page d'homonymie de Wikimedia

La thermorésistance est la capacité d'un système physique, d'un matériau ou d'un organisme à conserver son intégrité, ses propriétés ou à survivre à haute température[1]. La qualification de « haute température » dépend du système et du domaine d'application considéré.

Ainsi, un plastique thermorésistant conserve ses propriétés physico-chimiques à des température de l'ordre de 150 à 300 °C[2], suffisantes pour tout usage alimentaire, alors qu'en biologie un micro-organisme peut être considéré comme thermorésistant dès lors qu'il survit à une température de l'ordre de 50 à 60 °C[3]. Certaines plantes, comme Dichanthelium lanuginosum que l'on retrouve dans des zones géothermiques, sont dites thermorésistantes et peuvent survivre jusqu'à 65 °C[4].

Notes et référencesModifier

  1. Définitions lexicographiques et étymologiques de « Thermorésistante » dans le Trésor de la langue française informatisé, sur le site du Centre national de ressources textuelles et lexicales.
  2. « Plastique haute performance », sur ensingerplastics.com (consulté le ).
  3. « L'appertisation : les aliments en conserve », sur genie-alimentaire.com (consulté le ).
  4. (en) Luis M. Márquez, Regina S. Redman, Russell J. Rodriguez et Marilyn J. Roossinck, « A Virus in a Fungus in a Plant: Three-Way Symbiosis Required for Thermal Tolerance », Science, vol. 315, no 5811,‎ , p. 513–515 (ISSN 0036-8075 et 1095-9203, DOI 10.1126/science.1136237).

Voir aussiModifier