The Week (magazine canadien)

The Week  
Discipline Politique, littérature
Langue anglais
Publication
Maison d’édition (Canada)
Période de publication de 1883 à 1896

The Week est une revue littéraire fondatrice publiée entre 1883 et 1896 au Canada[1],[2]. Il est sous-titré Canadian Journal of Politics, Society and Literature[1]. C'est le principal journal politique et littéraire du Canada[3]. Le siège du magazine est à Toronto[1],[4]. Les contributeurs principaux sont le poète Charles G. D. Roberts (en), la journaliste et romancière Sara Jeannette Duncan (en) et l'intellectuel et éditorialiste Goldwin Smith[1],[2]. Smith est aussi le rédacteur en chef du magazine[4].

RéférencesModifier

  1. a b c et d (en) Gabriella Reznowski, Literary Research and Canadian Literature: Strategies and Sources, Scarecrow Press, (ISBN 978-0-8108-7769-6, lire en ligne), p. 105
  2. a et b (en) « The Canadian Magazine (Toronto, Canada) », The Joseph Condrad Periodical Archive (consulté le 4 décembre 2016)
  3. (en) Thomas E. Tausky, « The Intellectual Possibilities of a Mere Colony" », The Week in Search of a New Canadian Soul, CNET Networks, Inc.,‎ (lire en ligne, consulté le 14 octobre 2008)
  4. a et b (en) Eugene Benson et L.W. Conolly, Encyclopedia of Post-Colonial Literatures in English, Routledge, (ISBN 978-1-134-46848-5, lire en ligne), p. 896