The Bled

groupe de musique américain
The Bled
Description de cette image, également commentée ci-après
The Bled au Projekt Revolution en 2007.
Informations générales
Autre nom The Radiation Defiance Theory
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Post-hardcore[1]
Années actives 20012012
Labels Rise Records, Vagrant Records, Fiddler Records, Sunset Alliance
Composition du groupe
Membres Robbie Burbidge
James Muñoz
Shane Sheffer
Josh Skibar
Jeremy Ray Talley
Anciens membres Mike Celi
Adam Goss
Brad Murray
Ross Ott
Mike Pedicone
Darren Simoes

The Bled est un groupe de post-hardcore américain, originaire de Tucson, en Arizona. Les membres du groupe s'unissent de leur amour pour la musique et leur désir de sortir de Tucson. Ils se forment en 2001 sous le nom de The Radiation Defiance Theory, mais il est changé en raison de sa longueur. Le groupe ocmpte au total trois albums, Pass the Flask, Found in the Flood et Silent Treatment.

BiographieModifier

Débuts (2001–2004)Modifier

Après leur création, en 2001, ils se font vite un nom dans leur ville natale de Tucson, en Arizona, et enchainent les prestations souvent à guichet fermé[2]. Leur style musical s'inspire du punk hardcore dans la veine de groupes comme Refused, du metalcore dans la veine de Cave In, et du mathcore dans la veine de The Dillinger Escape Plan. Le groupe est formé sous le nom de The Radiation Defiance Theory, mais il est changé en raison de sa longueur.

The Bled signent chez Fiddler Records et enregistrent l'album Pass the Flask en 2003. Un jour avant l'enregistrement de l'album, le chanteur Adam Goss quitte le groupe et suggère James Muñoz de le remplacer. Le reste du groupe s'accorde à cet avis, et Muñoz devient membre permanent. Pass the Flask est publié en [1], et le groupe tourne énormément en soutien à l'album.

Found in the Flood (2005–2007)Modifier

Avant que l'enregistrement de leur deuxième album ne commence, le bassiste Mike Celi quitte le groupe. Il est remplacé par Darren Simoes. Le groupe signe chez Vagrant Records pour sortir leur deuxième album Found in the Flood en 2005. Pour Found in the Flood, The Bled travaille aux côtés du producteur Mark Trombino (Jimmy Eat World, Blink-182)[2]. Il se caractérise par un son moins agressif que son prédécesseur. Il atteint d'ailleurs la 86e place du Billboard 200[3].

Ils tournent aux côtés de groupes tels que Slipknot, Alexisonfire, Dillinger Escape Plan, Thrice, Midtown, The Used, My Chemical Romance, Underoath, Senses Fail, et AFI. À la fin du mois de , ils rentrent en studio pour enregistrer leur 3e album, ils y placent une webcam, et discutent avec les fans via un forum. Le , Jeremy Ray Talley annonce sur leur page Myspace le titre de leur nouvel album. L'album Silent Treatment, qui sortira le .

Silent Treatment (2007–2008)Modifier

Après la tournée Taste of Chaos, le groupe travaille sur un nouvel album. Pour les deux premiers albums, Muñoz et Talley écrit chacun sa moitié de l'album. Pour Silent Treatment, Muñoz et Talley écrivent ensemble. Pendant l'enregistrement, The Bled actionne sa webcam en live à partir de leur studio permettant aux internautes de voir leur progression. Silent Treatment est produit par Brian McTernan (Thrice, Converge).

Peu avant la sortie de Silent Treatment, The Bled par en tournée Projekt Revolution 2007, aux côtés de Linkin Park, HIM, Taking Back Sunday, Saosin, Mindless Self Indulgence, et Placebo[4]. Après l'album, ils tournent au Take Action Tour avec Every Time I Die et From First to Last suivie d'une mini-tournée avec The Dillinger Escape Plan. Le , en jouant avec Dillinger Escape Plan au Ridglea Theater à Fort Worth, Texas, le chanteur James Muñoz annonce au public qu'il s'agira de leur dernière tournée pendant un long moment. Pendant leur pause, le bassiste Darren Simoes tourne avec Warship et Reggie and the Full Effect, et le guitariste Jeremy Ray forme le groupe Starving Arms.

Heat Fetish et séparation (2009–2011)Modifier

Après leur tournée pour Silent Treatment, The Bled se retrouve en débit. Mike Pedicone se joint à Gavin Rossdale comme batteur, Ross Ott commence à travailler pour une société appelée ArtistForce, et Darren Simoes décide de finir ses études. Ils sont remplacés par Robbie Burbidge, Brad Murray, Josh Skibar[5]. Le groupe se sépare en 2011.

MembresModifier

Derniers membresModifier

  • Robbie Burbidge – guitare (2009–2012)
  • James Muñoz – chant (2003–2012)
  • Mike Patton – basse (2011–2012)
  • Josh Skibar – batterie (2009–2012)
  • Jeremy Ray Talley – guitare (2001–2012)

Anciens membresModifier

  • Mike Celi – basse (2001–2004)
  • Adam Goss – chant (2001–2003)
  • Brad Murray – basse (2009–2010)
  • Ross Ott – guitare (2001–2008)
  • Mike Pedicone – batterie (2001–2008)
  • Darren Simoes – basse (2004–2008)
  • Shane Sheffer – basse (2010–2011)

ChronologieModifier

DiscographieModifier

Albums studioModifier

EPModifier

  • 2001 : His First Crush
  • 2002 : The Bled

ApparitionsModifier

  • The Best of Taste of Chaos - She Calls Home
  • Masters of Horror Soundtrack - Nervous Breakdown (reprise de Black Flag)
  • Tony Hawk's American Wasteland Soundtrack - House of Suffering (reprise de Bad Brains)
  • Resident Evil Extinction Soundtrack - Asleep on the Frontlines (Appliantz Remix)
  • Atticus: Dragging the Lake 3 - Red Wedding

Notes et référencesModifier

  1. a et b (en) Johnny Loftus, « The Bled Biography », sur AllMusic (consulté le ).
  2. a et b (en) « The Bled », sur Purevolume (consulté le ).
  3. (en) The Bled on AMG Retrieved on 2008-04-26.
  4. (en) « 8 May 2007 - Linkin Park's Projekt Revolution 2007 », sur IGN, (consulté le ).
  5. (en) Kohli, Rohan. "The Bled Announces Line-Up Changes", AbsolutePunk.