Théâtre national Mohammed-V

salle de spectacle de Rabat, Maroc
Théâtre national Mohammed-V
Type Théâtre, musique, opéra, ballet, cinéma
Lieu Rabat, Drapeau du Maroc Maroc
Coordonnées 34° 01′ 11″ nord, 6° 49′ 57″ ouest
Inauguration
Anciens noms Théâtre Mohammed-V
Statut juridique Établissement public
Tutelle Ministère de la Culture
Site web www.tnm5.ma

Géolocalisation sur la carte : Maroc
(Voir situation sur carte : Maroc)
Théâtre national Mohammed-V

Le théâtre national Mohammed-V (TNM), au départ et encore couramment nommé théâtre Mohammed-V, est le plus grand théâtre du Maroc[1] et le premier bâtiment théâtral édifié une fois l'indépendance du pays retrouvée[2]. Créé en 1962, il est basé dans le centre-ville de Rabat, la capitale, non loin de la médina et de l'avenue Mohammed-V.

HistoireModifier

Né d'après un projet du ministère des Habous[3], dont les fonds servirent à sa construction[4], achevée en 1961[4], il fut inauguré le par le roi Hassan II[2] sous le nom de « théâtre Mohammed-V »[5], en hommage à feu son père. Pourvu d'un statut onze ans plus tard[6], par un dahir du [7], il devint un « établissement public doté de la personnalité morale et de l'autonomie financière […] placé sous la tutelle administrative de l'autorité chargée des affaires culturelles » — qui était alors le ministère des Habous, des Affaires islamiques et de la Culture, et est de nos jours le ministère de la Culture[8] — sous le nom de « théâtre national Mohammed-V »[7].

Troupe du théâtre nationalModifier

Les comédiens de la Troupe du théâtre national, dont les pièces sont mises en scène par Abdellatif Dechraoui, sont Mohamed Al Jem, Nezha Regragui, Souad Khouyi, Fatiha Watili, Hind Chahboune, Ziz Maouhoub et Mohamed Khaddi (données de décembre 2014)[9].

Notes et référencesModifier

  1. « Théâtre national Mohammed V », sur www.babelfan.ma (consulté le 17 novembre 2012)
  2. a et b Ouzri 1997, p. 139 [extrait 1] (consulté le )
  3. Ouzri 1997, p. 139 [extrait 2] (consulté le )
  4. a et b [PDF] André Adam, « La politique culturelle au Maroc », dans Jean-Claude Santucci et Maurice Flory (dir.), Annuaire de l'Afrique du Nord, vol. 12, Paris, Éditions du CNRS, (lire en ligne), p. 112
  5. Ouzri 1997, p. 139 [extrait 3] (consulté le )
  6. Maurice Fougerouse, Le Maroc : Vocations et réalités, Paris, Fondation Singer-Polignac, (lire en ligne), p. 414
  7. a et b [PDF] « Dahir portant loi no 1-72-293 du 18 moharrem 1393 (22 février 1973) relatif à la création du Théâtre national Mohammed V », Bulletin officiel du Royaume du Maroc, no 3151,‎ , p. 452-453 (lire en ligne)
  8. « Historique des gouvernements », sur www.maroc.ma (consulté le 17 novembre 2012)
  9. Youssef Boukioud, « Entre crise et continuité : Théâtre marocain », Al Bayane, Casablanca,‎ (lire en ligne)

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Abdelwahed Ouzri, Le Théâtre au Maroc : Structures et Tendances, Casablanca, Toubkal, , chap. III (« Le théâtre Mohammed V »), p. 139-?  

Lien externeModifier