Ouvrir le menu principal
Objet marionnette, Nikolai Zykov Theatre

Un théâtre d'objets est un genre théâtral où des objets courants ne sont plus utilisés comme des accessoires de théâtre ou des décors, mais servent d'effigies, pour évoquer un personnage ou un animal avec lequel l'acteur pourra dialoguer ou interagir lors de la représentation.

Principe général du théâtre d'objetsModifier

Dans le théâtre d'objets, différentes tropes (métaphores, métonymies...) dotent les objets d'une vie propre. Ainsi, un gyrophare pourra suggérer ou symboliser un commissaire de police venu interrogé le comédien sur la mystérieuse disparition de sa voisine[1]. Une large place est laissée à l'imagination du spectateur, sollicitée a priori plus fortement que devant un acteur ou une marionnette[2]. La logique utilitaire évolue vers une logique poétique où le pouvoir d'évocation se déploie. Par exemple, un capuchon de stylo rouge, peut devenir, par association d'idées, un Petit Chaperon Rouge[2].

Ce sont en général des objets à l'état brut, non transformés. Ils peuvent être manipulés directement, à l'aide de contrôle (comme une marionnette), ou motorisés pour l'occasion. Ce décalage avec l'utilisation quotidienne des objets crée des situations poétiques ou humoristiques.

Origine du théâtre d'objetsModifier

Le terme a été inventé par le metteur en scène Christian Carrignon au début des années 1980 pour désigner des créations de trois théâtres français partageant un même concept[3],[4] :

  • Le Pêcheur (1978) le Vélo Théâtre avec Tania Castaing et Charlot Lemoine
  • Paris Bonjour (1979) Théâtre Manarf avec Jacques Templeraud
  • L’Opéra Bouffe (1980) Théâtre de Cuisine avec Katy Deville et Christian Carrignon

Notes et référencesModifier

  1. '''Sweet Home ''sans état d'âme''''', Théâtre d'objet, Compagnie : Théâtre la Licorne - sur un texte d'Arthur Lefebvre
  2. a et b « Analyse : Le théâtre d'objet », sur L'intermède (consulté le 11 juin 2015)
  3. « Présentation : Théâtre de Cuisine », sur www.theatredecuisine.com (consulté le 9 décembre 2018)
  4. Anne-Sophie Noel, « L’objet au théâtre avant le théâtre d’objets : dramaturgie et poétique de l’objet hybride dans les tragédies d’Eschyle », sur http://agon.ens-lyon.fr (consulté le 9 décembre 2018)

Voir aussiModifier