Teckel

race de chiens

Le teckel est une race de basset d'Allemagne, c'est-à-dire un chien long et court sur pattes, souvent surnommé « chien-saucisse ».

Teckel
Teckel poil long roux
Teckel poil long roux
Région d’origine
Région Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Caractéristiques
Taille Non déterminée par le standard
Poil Poil long, poil ras et poil dur.
Robe Noire et feu, chocolat et feu, arlequin (chocolat ou noir), bringé, rouge, sanglier,...
Tête Crâne légèrement arrondi.
Yeux Yeux en amande et iris noirs.
Oreilles Tombantes, lisses et larges.
Queue Entre 5 cm et 10 cm en moyenne.
Caractère Espiègle, dévoué et possessif avec son maître.
Nomenclature FCI
  • groupe 4
    • section 1
      • no 148

Histoire modifier

Le teckel, originaire d'Allemagne, était à l'origine utilisé pour la chasse aux renards, aux lapins et aux blaireaux[1], qu'il délogeait de leurs terriers. Son nom vient du mot Dachs, blaireau en allemand, par l'intermédiaire de Dachselhund chien à blaireau. Le nom anglais dachshund est plus proche de la version originelle allemande, alors que les Allemands utilisent actuellement Dackel plus proche du mot français.

On retrouve les premiers signes de chiens à courtes pattes au Moyen Âge. Les premiers spécimens similaires au teckels d'aujourd'hui ont vu le jour au XVIIe siècle et les variétés de la race ont continué à se développer jusqu'au XIXe siècle. Parmi ses ancêtre, on trouve le basset ou encore le brachet. On a aussi pu observer, sur des fresques égyptiennes, des représentations de chiens identiques, à la seule différence qu'ils avaient les oreilles droites et non tombantes.

Teckels de personnages célèbres modifier

La reine Victoria possédait des teckels à poils durs qui lui rappelaient son pays d'origine[2],[source insuffisante].

Son petit-fils le Kaiser Guillaume II fut toute sa vie également accompagné de teckels, dont le couple à poils ras, Wadl et Hexl, qui causa un certain émoi diplomatique pendant une visite de l'empereur d'Allemagne à l'archiduc François-Ferdinand, car ils massacrèrent les faisans dorés d'agrément qui se promenaient dans son parc.[réf. nécessaire]

L'écrivain Anton Tchekhov a eu plusieurs teckels, dont Brom et Quina, dont l'un des descendants directs fut le chien de la mère de Vladimir Nabokov[3], de même que Karen Blixen à la fin de sa vie.

Le général Patton avait un teckel à poils durs appelé Ryan, ainsi que le maréchal Rommel. Picasso aimait son teckel dénommé Lump. Andy Warhol possédait aussi un teckel, et plus près de nous Heidi Klum est adepte de cette race[4].

Le peintre Pierre Bonnard a eu toute sa vie des teckels[5] qui sont immortalisés dans ses tableaux, souvent avec Marthe sa compagne (le plus connu est le chien Ubu). Les titres de quelques-unes de ses peintures avec teckel sont : La Sieste (1914) ; L'Été (1917) ; Le Jardin au basset (v. 1927) ; La Toilette (v. 1932) ; La Petite Fille au chien (1929-1932), Nu dans le bain au petit chien (1941), etc.

Caractéristiques et tempérament modifier

 
Trois teckels.

Il existe 3 variétés de teckel. Il y a les teckels à poil long, à poil ras et à poil dur. En ce qui concerne le gabarit, on trouve des teckels nains, "kanichien"(ou miniature) et "standards" qui sont plus gros et plus massifs que les teckels miniatures.

L'âge que peuvent espérer atteindre les teckels (espérance de vie) est estimé en moyenne à 12,7 ans[6], il peut atteindre les 14 ans[7].

Malgré sa petite taille et ses courtes pattes, le teckel est un chien dynamique et actif. Il apprécie les balades en extérieur en pleine nature comme en forêt par exemple. C'est une chien qui a besoin de se dépenser pour être heureux. Sa vitesse maximale est de 30 km/h[8].

Leur dos allongé peut parfois, mais rarement, entraîner des problèmes intervertébraux qui peuvent occasionner une paralysie de l'arrière-train. Il ne faut pas les laisser sauter de très haut ou descendre de très bas pour éviter les blessures dorsales[9].

Classification (Standard FCI) modifier

Un argument peut être avancé en faveur de la classification dans le groupe des chiens de détection ou des chiens terriers.

Initialement, la race a été développée pour la chasse afin de pister les proies en utilisant les odeurs. Un de ses comportements phares qui est la persistance dans le creusement lui vient probablement de la catégorie des chiens terriers.

Le teckel représente à lui seul le 4e groupe de la classification FCI.

On en distingue 9 variétés dans la classification FCI fonction du gabarit et de la longueur de poil.

  • Standard : chien de plus de 35 cm de tour de poitrine
  • Nain : chien ayant un tour de poitrine compris entre 30 et 35 cm (avec une tolérance de 2 cm)[10].
  • Kaninchen : chien ayant un tour de poitrine inférieur à 30 cm (avec une tolérance de 2 cm)[10].
Tableau des races et des tailles
Taille/Poil teckel poil ras teckel poil dur teckel poil long
Standard x x x
Nain x x x
Kaninchen (sauf exceptions) x x x

Dans les teckels miniatures, on retrouve les nains et les kaninchens de la classification FCI (voir les liens en fin d'articles).

Avec trois variétés de poils (ras, dur et long), trois tailles (kaninchen, nains et standards) et trois coloris (unicolore, bicolore ou arlequin (gène merle).

Le teckel ne se décline pas seulement en 3 variétés de poil et en 3 variétés de taille, il peut également présenter un nombre important de robes. Il est important, surtout pour un éleveur, de connaître les couleurs de base qui sont les suivantes selon les variétés :

  • Fauve : tous poils ;
  • Noir et feu : tous poils ;
  • Sanglier : poil dur uniquement .

Aux trois robes de bases s’ajoutent 3 gènes modificateurs :

  • Chocolat : tous poils, toutes couleurs (toléré chez les fauves) ;
  • Bringé : poil ras fauve uniquement ;
  • Arlequin : tous poils, uniquement sur les noir feu et chocolat feu.

Chasse modifier

Le teckel est utilisé couramment dans la chasse notamment pour pister, traquer ou ramener le gibier au sol et hors des terriers[11],[12].

Sur terre :

  • Chevreuil
  • Lièvre

Sous terre :

  • Renard
  • Blaireau
  • Lapin (chassé spécifiquement par les kaninchens au vu de leur petite taille)

Standards de la race selon les fédérations modifier

Bibliographie modifier

  • Paul Vaugien, Les Teckels, Paris, Crépin-Leblond, , 84 p.

Notes et références modifier

  1. Amanda O'Neil, Choisir son chien! : 100 races à la loupe, Paris, Larousse, , 224 p. (ISBN 978-2-03-583812-4), p. 26
  2. « De la reine Victoria à Elizabeth II, 14 photos de toutous royaux britanniques », sur parismatch.com (consulté le )
  3. Vladimir Nabokov, Autres rivages, chapitre II, 4, Bibliothèque de la Pléiade, p. 1181.
  4. « Pas facile la vie de Teckel », sur RTBF (consulté le )
  5. cf. Photos Henri Cartier-Bresson, in Bonnard et le Cannet de Michel Terrasse, photos A. Ostier, Bonnard avec Poussette en 1941
  6. (en) « Individual Breed Results for Purebred Dog Health Survey », The Kennel Club, (consulté le ).
  7. « Teckel », sur SantéVet (consulté le )
  8. Yordan, « À quelle vitesse un teckel peut-il courir ? - Devez-vous faire du jogging avec vos Dachs ? - Teckels doux » (consulté le )
  9. Auteurs collectifs, Article :Teckel, Le grand livre des chiens, Éditions Modus Viventi
  10. a et b « Teckel : caractère et éducation, santé et entretien, prix... », sur chien.com (consulté le )
  11. « Le teckel et la chasse », sur Club des Amateurs de Teckels (consulté le )
  12. « La chasse », sur www.teckels.net (consulté le )