Taira no Tokiko est un nom japonais traditionnel ; le nom de famille (ou le nom d'école), Taira, précède donc le prénom (ou le nom d'artiste).
Taira no Tokiko
Yoshitsuya Nii-no-ama.jpg
Nii no Ama (nom bouddhiste) sauve d'un dragon l'empereur Antoku encore enfant ; impression de Yoshitsuya Ichieisai.
Biographie
Naissance
Décès
Nom dans la langue maternelle
平時子Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Conjoint

Taira no Tokiko (平 時子?, 1126–1185) est l'épouse de Taira no Kiyomori, la mère de Taira no Tokuko et la grand-mère de l'empereur Antoku. Nom bouddhiste - Nii no Ama 二位尼. Selon le Heike monogatari, Taira no Tokiko se noie au cours de la bataille de Dan-no-ura avec l'empereur Antoku encore enfant et l'épée sacrée, c'est-à-dire l'un des trésors sacrés du Japon[1].

BibliographieModifier

Notes et référencesModifier

  1. McCullough, Helen Craig. (1988) The Tale of the Heike. Stanford, Calif. : Stanford University Press. (ISBN 978-0-8047-1418-1)