Ouvrir le menu principal

Le système de politique positive est un ouvrage écrit par Auguste Comte entre 1851 et 1854, donc dans la phase "religieuse" du positivisme.

Théorie du cerveauModifier

Auguste Comte s'était intéressé dès 1828 au cerveau, après son « épisode cérébral[1] ».

Le premier schéma du tableau cérébral est établi en novembre 1846, après le deuil de la mort de Clotilde de Vaux[2].

Dans ses études sur le cerveau, Auguste Comte fait subir des transformations à la théorie de Gall [3].

La version définitive du tableau cérébral est publiée dans le système de politique positive en 1851[2],[4].

PostéritéModifier

Le théoricien du droit Hans Kelsen se serait appuyé, en partie et indirectement, sur cet ouvrage pour définir sa théorie du droit positif : normativisme et pyramide des normes.

NotesModifier

  1. Raquel Capurro, Le positivisme est un culte des morts, p. 47-52
  2. a et b Raquel Capurro, Le positivisme est un culte des morts, p. 131
  3. Pour une analyse des transformations que Comte fait subir à la théorie de Gall, voir L. Clauzade, Le Cerveau chez Auguste Comte, thèse de doctorat, Lille, 2000, chap. 8, p. 391, référence tirée de Auguste Comte et la naturalisation de l’esprit, par Laurent Clauzade
  4. Pour une théorie actualisée du cerveau, consulter par exemple les articles de Wikipedia : Tony Buzan et carte heuristique (Mind map)

Voir aussiModifier