Système Buchholz

Le système Buchholz, développé par Bruno Buchholz en 1932, est un système de classement utilisé aux échecs dans le but classer les joueurs de tournois organisés selon le système suisse.

On additionne les résultats des opposants au joueur, ce qui favorise ceux qui ont la plus forte opposition et on multiplie la marque du joueur par cette somme des points des adversaires. Le score Buchholz obtenu permet de classer les joueurs.

Lorsque le système Buchholz est utilisé pour départager des ex æquo, on n'effectue pas la multiplication et il se confond avec le système de départage Solkoff (ou Solkov).

Un exempleModifier

Lors du Championnat de France d'échecs 1971, les joueurs furent classés suivant le système Buchholz et non suivant le nombre de points. Ainsi César Boutteville, qui avait marqué 6 points sur 11 avec un score Buchholz de 414 points, fut classé devant Guy Mazzoni qui avait marqué 6,5 points sur 11 avec un score Buchholz de 409,5 points[1].

Notes et référencesModifier

  1. Mérignac 1971 sur le site Héritage des échecs français.

Voir aussiModifier