Ouvrir le menu principal

Syndrome de Gregg

séquelles de la rubéole de la femme enceinte

Le syndrome de Gregg est un syndrome polymalformatif associant les manifestations suivants[1]: des atteintes cardiaques dans 80 % des cas (telles canal artériel persistant, coarctation de l'aorte, sténose des branches de l'artère pulmonaire), des atteintes oculaires dans 50 % des cas (telles que cataracte, microphtalmie et rétinite) et des atteintes auditives.

Ce syndrome peut être consécutif à la contraction par la mère d'une rubéole lors d'une grossesse, avec infection du fœtus in utero. Cette infection peut évoluer vers une rubéole congénitale évolutive.

Notes et référencesModifier

  1. (fr) Didier Armengaud, Pédiatrie, Estem, , 562 p. (ISBN 2843711959, lire en ligne)

Voir aussiModifier