Syndicat des manageurs publics de santé

Syndicat des manageurs publics de santé

Cadre
Forme juridique Syndicat
Fondation
Fondation 1947
Identité
Siège Paris
Président Jérémie Sécher
Vice-présidents

Catherine Latger

Rémy Chapiron

Frédéric Cecchin

Jean-Marc Novak

Angélique Noizette

Laurence-Béatrice Cluzel
Site web www.smpsante.fr
icône image Image externe
Logo

Le Syndicat des manageurs publics de santé (SMPS) est un syndicat représentant les directeurs, les ingénieurs et les cadres de la fonction publique hospitalière.

DescriptionModifier

Le SMPS est un syndicat représentatif de la fonction publique qui siège au conseil commun de la fonction publique[1] et au conseil supérieur de la fonction publique hospitalière [2].

Depuis , il est affilié par convention à l'UNSA Santé Sociaux[3].

HistoriqueModifier

Syndicat historique des directeurs d'hôpital, le SMPS a accompagné l'essor de ce corps vers la haute fonction publique[4] depuis sa création en 1947 sous le nom de Syndicat National des Cadres Hospitaliers (SNCH)[5].

Sa représentation s'est progressivement élargie aux trois corps de direction de la fonction publique hospitalière (Directeurs d'hôpital, Directeurs d'établissements sanitaire, social et médico-social et Directeurs des soins) ainsi qu'aux corps d'encadrement et d'ingénierie (cadres soignants, administratifs et techniques).

OrganisationModifier

Son organisation repose un bureau national et un président élus par les adhérents du syndicat. Depuis le , le président du SMPS est Jérémie Sécher, Directeur de l'Hôpital d'Antibes-Juan-les-Pins[6] et réélu en à la tête du syndicat. Les élus de ce syndicat ont la spécificité à la fois d'assurer des missions syndicales de représentation dans les négociations auprès des pouvoirs publics et dans les instances représentatives de la fonction publique et d'être des professionnels en exercice dans des établissements de santé.

MissionsModifier

Le magazine d'information en santé Hospimedia évoque les objectifs et les missions du SMPS : « Qualité des soins, responsabilisation et promotion de la fonction de cadre dans le service public, tels sont ses objectifs. Les missions envers ses adhérents sont nombreuses. Le syndicat veille à leurs intérêts, leur apporte des conseils, assure leur défense. Le SMPS représente ses adhérents dans les comités techniques d'établissements, les commissions administratives paritaires et les conseils de discipline. Une cellule juridique hospitalière leur est également ouverte »[7].

Le SMPS porte l’idée que toute réforme du système de santé et médico-social doit répondre à trois  principes : autonomie, souplesse[8] et subsidiarité [9]. Les acteurs de terrain, en particulier les directeurs et cadres, sont un moteur essentiel du système et de sa modernisation. Ce sont eux qui connaissent les territoires de santé, les établissements et leurs problématiques. Une réforme réussie ne peut se faire qu’avec leur concours actif dans sa mise en œuvre et qu’avec leurs retours d’expérience, en permettant une adaptation aux contextes locaux.

Notes et référencesModifier

  1. Voir le Décret du 31 janvier 2012 portant nomination au Conseil commun de la fonction publique http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000025264116
  2. Voir Arrêté du 6 juin 2012 fixant la composition du Conseil supérieur de la fonction publique hospitalière http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000026025293
  3. « Le SMPS vote son affiliation à l'UNSA santé-sociaux », sur APM, (consulté le 11 décembre 2015)
  4. François-Xavier Schweyer, Une profession de l’État providence, les directeurs d’hôpital, Revue européenne des Sciences sociales http://ress.revues.org/251
  5. « SMPS - Syndicat des Manageurs Publics de Santé - Fédération Hospitalière de France (FHF) », sur www.fhf.fr (consulté le 11 décembre 2015)
  6. « Accueil – SMPS - Syndicat des Managers Publics de Santé », sur SMPS - Syndicat des Managers Publics de Santé (consulté le 28 septembre 2020).
  7. Voir la rubrique sous Hospimedia [1]
  8. « L’État doit cesser ses injonctions paradoxales », sur Décision Santé (consulté le 11 décembre 2015)
  9. « GHT : Le Président du SMPS bien décidé à défendre la responsabilité et le statut des dirigeants hospitaliers », sur www.apmnews.com (consulté le 11 décembre 2015)