Ouvrir le menu principal

Snoke
Personnage de fiction apparaissant dans
Star Wars.

Andy Serkis, interprète du personnage via la technique de la motion capture.
Andy Serkis, interprète du personnage via la technique de la motion capture.

Alias Suprême Leader[Note 1]
Décès 34 ap. BY
Sexe Masculin
Cheveux Aucun
Yeux Bleu
Activité Suprême leader du Premier Ordre
Caractéristique Sensible à la Force
Entourage Kylo Ren
Général Hux
Affiliation Premier Ordre
Chevaliers de Ren
Ennemi de Résistance

Créé par J. J. Abrams
Lawrence Kasdan
Michael Arndt
Interprété par Andy Serkis
Films Le Réveil de la Force
Les Derniers Jedi
Première apparition Le Réveil de la Force (2015)
Dernière apparition Les Derniers Jedi (2017)
Site officiel Fiche du personnage

Snoke est un personnage de fiction de l'univers de Star Wars. Il est le suprême leader[1],[Note 1] (ou chef suprême en français) du Premier Ordre jusqu'à sa mort, et maître du jeune Kylo Ren. Snoke maîtrise le côté obscur de la Force et apparaît dans les films Le Réveil de la Force et Les Derniers Jedi où Kylo Ren l'assassine et prend sa place en tant que Suprême Leader du Premier Ordre.

Snoke est interprété par l'acteur britannique Andy Serkis grâce à la technologie de la capture de mouvement.

Sommaire

HistoireModifier

Avant les filmsModifier

La véritable identité de Snoke n’est pas connue. L’acteur Andy Serkis, qui incarne Snoke, a récemment démenti certaines rumeurs[2], qui expliquaient que Snoke pourrait en vérité être Dark Plagueis, un redoutable Seigneur noir Sith, assassiné par son apprenti Dark Sidious (futur Empereur Palpatine) durant son sommeil.

Aucune information n'est donnée sur les origines de Snoke et de son pouvoir, et les raisons pour lesquelles il était défiguré.

Épisode VII : Le Réveil de la ForceModifier

Dans Le Réveil de la Force, Snoke dirige le Premier Ordre. Il ordonne au général Hux d’utiliser l’arme de la base Starkiller pour détruire la planète Hosnian Prime, siège de la Nouvelle République. Il apparaît dans le film sous la forme d’un hologramme géant (de fait, on ne connait pas sa taille réelle) et coordonne la traque du Jedi Luke Skywalker, disparu depuis le passage du côté obscur de son neveu Ben Solo, que Snoke a lui-même fait basculer du côté obscur de la Force sous le nom de Kylo Ren, pour empêcher la naissance du Nouvel Ordre Jedi.

À la fin du Réveil de la Force, Snoke, qui voit la base Starkiller être détruite, ordonne au général Hux de le rejoindre avec Kylo Ren afin de terminer la formation de ce dernier[3].

Épisode VIII : Les Derniers JediModifier

Snoke est un puissant personnage possédant une prise sur le Côté Obscur de la Force au point de pouvoir générer des "Eclairs de Force" à l'instar de Dark Sidious. Du départ, les relations entre Snoke et Kylo Ren sont tendues depuis que ce dernier a été surpassé par Rey, Snoke ne cachant pas sa déception et traitant Ren avec mépris. Ren prend mal ce changement d'attitude étant donné qu'il a tout quitté pour rejoindre Snoke.

Lorsque Rey est capturée et amenée devant Snoke par Kylo Ren, Snoke déchaine ses pouvoirs sur elle pour la soumettre et lui montrer la supériorité du Côté Obscur. Il demande à Kylo Ren d'exécuter Rey pour lui donner la preuve de sa loyauté. Mais le fils de Han Solo et de Leia Organa choisit plutôt, usant de la Force, de faire discrètement pivoter le sabre-laser posé sur l'accoudoir droit du fauteuil de Snoke et de l'allumer, coupant en deux le chef du Premier Ordre. Kylo Ren et Rey combattent ensuite victorieusement la garde personnelle de Snoke. Kylo Ren propose ensuite à Rey de le rejoindre du Côté Obscur de la Force pour en finir avec les Sith et les Jedi et établir un nouvel ordre. Rey rejette vigoureusement la proposition de Kylo et lui demande de rejoindre le bon côté de la Force et la Résistance. Chacun restant sur ses positions, un duel de Force s'ensuit au cours duquel le sabre laser d'Anakin Skywalker est détruit. Rey s'échappe, laissant Kylo inconscient au sol. Quand ce dernier reprend connaissance en présence du Général Hux, il signifie brutalement à ce dernier qu'il est désormais le nouveau Suprême Leader.

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. a et b « suprême leader » quand on parle de la fonction, et « Suprême Leader » quand on parle de la personne qui l'occupe.

RéférencesModifier

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Articles connexesModifier

Liens externesModifier