Ouvrir le menu principal

Sun Valley (Idaho)

ville du comté de Blaine, Idaho, États-Unis
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sun Valley et Valley.
Sun Valley
Sun Valley, Idaho.jpg
Sun Valley en 2007.
Géographie
Pays
État
Comté
Partie de
Central Idaho (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Superficie
25,64 km2
Altitude
1812[1]
Coordonnées
Blaine County Idaho Incorporated and Unincorporated areas Sun Valley Highlighted 1678850.svg
Démographie
Population
1 406 hab.
Densité
54,8 hab./km2
Fonctionnement
Statut
Histoire
Fondation
Identifiants
Code postal
83353–83354Voir et modifier les données sur Wikidata
Code FIPS
16-78850
GNIS
398200[1]
Indicatif téléphonique
208Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web

Sun Valley est une ville américaine du comté de Blaine dans l’État de l’Idaho. Située à un peu plus de 200 km de Boise, dans une ancienne vallée minière débouchant sur la vallée de la Snake, cette station de sports d'hiver est réputée pour ses pistes de ski alpin qu'Émile Allais aida à créer.

HistoireModifier

 
Bald Moutain.

À la suite des Jeux olympiques d'hiver de 1932 de Lake Placid (État de New York), Averell Harriman, président des chemins fers du pacifique, souhaite créer une véritable station de sports d'hiver aux États-Unis. D'après les recherches effectuées par le comte autrichien Felix Schaffgtosch, Harriman sélectionne ce site à proximité de Ketchum pour implanter un nouveau lieu de villégiature pour Américains fortunés[2],[3]. Il désire alors principalement augmenter le nombre de passagers dans ses trains vers l'ouest[4]. La Pacific Union embauche le publicitaire Steve Hannigan pour promouvoir la station, et lui trouver son nom, « Sun Valley »[5].

La station ouvre en décembre 1936[2], avec son premier hôtel : le Sun Valley Lodge[6]. Un second hôtel, le Challenger Inn, ouvre dès l'année suivante[6]. Pour accéder aux pistes sur les monts Dollar et Proctor[2], les premiers remonte-pentes de l'histoire sont installés à Sun Valley[2],[5],[7]. En 1939, la station de sports d'hiver s'étend à la Bold Moutain[2]. Elle devient vite renommée et attire stars de cinéma, écrivains et personnalités politiques de premier plan[8].

Durant la Seconde Guerre mondiale, la station fut transformée en hôpital pour la marine[réf. nécessaire]. Après la guerre, des résidents permanents commencent à s'installer à Sun Valley, qui devient une ville à part entière le [5].

En 1964, la Pacific Union vend Sun Valley à la Janss Investment Corporation, qui développe la station[9]. En 1977, Robert Holding (en) la rachète pour 12 millions de dollars[10].

En mars 1975 et 1977, Sun Valley fut l'hôte de la coupe du monde de ski alpin.

GéographieModifier

La municipalité s'étend sur 9,90 milles carrés (25,64 km2), dont 9,88 milles carrés (25,59 km2) de terres[11].

DémographieModifier

Selon le Bureau du recensement des États-Unis, la ville de Sun Valley compte 1 406 habitants en 2010[11].

Politique et administrationModifier

Le conseil municipal de la ville, qui dispose du pouvoir législatif local, est composé de quatre membres. Un maire est directement élu par les électeurs de la ville tous les quatre ans[5].

Notes et référencesModifier

  1. a et b (en) Geographic Names Information System, « Feature Detail Report for: Sun Valley », sur geonames.usgs.gov (consulté le 21 décembre 2016).
  2. a b c d et e (en) « History of Sun Valley, Idaho », sur u-s-history.com (consulté le 21 décembre 2016).
  3. (en) Larry Olmsted, « Sun Valley’s chairlift to the stars », sur ft.com, (consulté le 21 décembre 2016).
  4. (en) « Sun Valley Police Department History », sur sunvalley.govoffice.com (consulté le 21 décembre 2016).
  5. a b c et d (en) « FY11_Budget_Sec1.pdf », sur sunvalley.govoffice.com (consulté le 21 décembre 2016), p. 7-9.
  6. a et b (en) Paul T. Hellmann, Historical Gazetteer of the United States, (ISBN 0-415-93948-8, lire en ligne), p. 268.
  7. André Martineau, « L'invention du remonte-pente », sur radio-canada.ca, (consulté le 21 décembre 2016).
  8. (en) Nathan Borchelt, « A Summer in Sun Valley, Idaho », sur nationalgeographic.com, (consulté le 21 décembre 2016).
  9. (en) Susan heller Anderson, « Edwin Janss Jr., 74, a Developer Of Suburbs and Two Ski Resorts », sur nytimes.com, (consulté le 21 décembre 2016).
  10. (en) Luisa Kroll, « Remembering Robert Earl Holding, Billionaire Owner Of Sun Valley Ski Resort », sur forbes.com, (consulté le 21 décembre 2016).
  11. a et b (en) Bureau du recensement des États-Unis, « Population, Housing Units, Area, and Density: 2010 - State -- Place and (in selected states) County Subdivision 2010 Census Summary File 1 », sur factfinder.census.gov (consulté le 21 décembre 2016).

Liens externesModifier