Sukhavati

Sukhāvatī est un terme du bouddhisme qui désigne une terre de bouddha gouvernée par le bouddha Amitabha dans la cosmologie bouddhiste [1]. Certains sutras du mahayana enseignent qu'il y a plusieurs royaumes célestes, et Sukhavati est l'un d'eux. Le terme se traduit littéralement par lieu de félicité, la bienheureuse[2]. En chinois, le terme est traduit par « Terre pure »[3], un endroit où les humains peuvent se retrouver pour atteindre le nirvana grâce, entre autres, à la foi et la dévotion. Cette expression « Terre pure » désigne également d'une importante école bouddhiste du même nom.

La Sukhavati est décrite dans les trois sutras principaux de l'école de la Terre pure: le Soutra d'Amida (sanskrit: Sukhāvatī vyūha sūtra), le Soutra de Vie-Infinie (sk. Sukhāvatī vyūha sūtra) et le Soutra des contemplations de Vie-Infinie (sk. Amitāyurdhyāna sūtra).

Notes et référencesModifier

  1. Damien Keown, A Dictionary of Buddhism, Oxford, Oxford University Press, 2003 (ISBN 978-0-192-80062-6), p. 282.
  2. Philippe Cornu, Dictionnaire encyclopédique du Bouddhisme, Paris, Seuil, 2006, (ISBN 978-2-020-82273-2), p. 582
  3. ch. trad. : 淨土 ; ch. simp. : 净土 ; py : jìngtǔ ; jap. : jōdo ; viet. : Tịnh Độ