Subdivisions du Timor oriental

Le Timor oriental est divisé en 13 municipalités administratifs[1],[2]  :

Municipalité Capitale Population
Aileu Aileu 36 889
Ainaro Ainaro 53 629
Baucau Baucau 104 571
Bobonaro Maliana 82 385
Cova Lima Suai 55 941
Dili Dili 167 777
Ermera Gleno 103 169
Lautém Lospalos 57 453
Liquiçá Liquiçá 55 058
Manatuto Manatuto 38 580
Manufahi Same 44 235
Oecusse Pante Macasar 58 521
Viqueque Viqueque 66 434

Les chiffres de population proviennent du recensement de 2004.


Oecusse est une exclave du Timor oriental dans la partie indonésienne de l'île de Timor.

Les îles Ataúro et Jaco sont deux possessions du Timor oriental. Ataúro est un poste administratif de Dili et Jaco est rattachée au poste administratif de Tutuala dans la municipalité de Lautém.

Des problèmes de délimitation de frontière avec l'Indonésie étaient encore en négociation en 2005.

Les membres des conseils municipaux sont élus au scrutin binominal majoritaire à un tour : le candidat de sexe masculin et celui de sexe féminin ayant réuni le plus de voix dans chaque circonscription sont élus. Les maires sont quant à eux élus au scrutin uninominal majoritaire à deux tours : est élu au premier tour le candidat ayant réuni la majorité absolue des voix. A défaut, un second tour est organisé entre les deux candidats arrivés en tête au second, et celui recueillant le plus de voix est déclaré élu. L'ensemble des élus municipaux sont élus pour un mandat de sept ans[3].

Notes et référencesModifier

  1. Jornal da República: « Diploma Ministerial n.o 24/2014 de 24 de Julho – Orgânica dos Postos Administrativos » (version du 4 mars 2016 sur l'Internet Archive), abgerufen am 9. November 2015.
  2. Ministério da Administração Estatal: Município de Aileu als Beispiel, abgerufen am 9. November 2015.
  3. earnold, « IFES FAQ », sur www.ifes.org, (consulté le ).