Ouvrir le menu principal

Stefano Agostini (cyclisme)

cycliste italien
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Agostini et Stefano Agostini.
Stefano Agostini
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Informations
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (30 ans)
UdineVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipes amateurs
2008Molino di Ferro-Giorgione-Vangi
2009Molino di Ferro-Giorgion
2010-2011Zalf Désirée Fior
08.2011-12.2011[n 1]Liquigas-Cannondale (stagiaire)
Équipes professionnelles

Stefano Agostini (né le à Udine dans la région du Frioul-Vénétie julienne en Italie) est un coureur cycliste italien.

Sommaire

BiographieModifier

En 2010, Stefano Agostini est champion d'Italie sur route espoirs. Il participe aux championnats du monde sur route où il se classe onzième de la course en ligne des moins de 23 ans[1].

Il signe pour la saison 2012 dans l'équipe italienne Liquigas-Cannondale[2].

Le 20 septembre 2013, il est suspendu provisoirement par l'UCI pour un test positif au clostebol (en) lors d'un contrôle hors compétition datant du 21 août 2013[3].

Le 9 avril 2014, il écrit une lettre[4] qui dénonce la rigidité du système antidopage qui « ne fait pas de différence même lorsque les circonstances inviteraient à distinguer des cas comme le mien des « vrais » cas de prise de produits dopants ». Il annonce la fin de sa carrière cycliste, découragé. Une suspension de 15 mois du coureur est annoncée par l'UCI. Cette suspension commence à la date du contrôle positif et se termine le 20 novembre 2014[5].

Palmarès et classements mondiauxModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Du 1er août 2011 au 31 décembre 2011

RéférencesModifier

  1. (en) « Australia's Matthews grabs home turf title », sur cyclingnews.com, (consulté le 7 juillet 2011)
  2. Agostini également chez Liquigas en 2012 sur vélo-club.net, le 25 juin 2012
  3. « Stefano Agostini provisoirement suspendu », sur cyclismactu.fr,
  4. « Un coureur italien dénonce l’absurdité du système antidopage », sur lavenir.net,
  5. [PDF] (en) « Anti-doping Rule Violations », sur uci.ch, Union cycliste internationale, (consulté le 29 juillet 2014)
  6. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2009 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  7. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2010 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  8. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2011 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)

Liens externesModifier