Solina Nyirahabimana

diplomate et ministre rwandaise

Solina Nyirahabimana
Fonctions
Ministre d'État rwandaise aux Affaires constitutionnelles et juridiques
En fonction depuis le
(7 mois et 2 jours)
Président Paul Kagame
Premier ministre Édouard Ngirente
Gouvernement Ngirente
Prédécesseur Evode Uwizeyimana
Ministre du Genre et de la Promotion de la famille

(1 an, 4 mois et 9 jours)
Président Paul Kagame
Premier ministre Édouard Ngirente
Gouvernement Ngirente
Prédécesseur Espérance Nyirasafari
Successeur Jeannette Bayisenge
Biographie
Nationalité Rwandaise
Diplômée de Université du Rwanda
Profession Avocate
Diplomate

Solina Nyirahabimana est une diplomate et une femme politique rwandaise. Elle est ministre d'État aux Affaires constitutionnelles et juridiques depuis le .

BiographieModifier

Solina Nyirahabimana fait ses études à l'université du Rwanda, où elle obtient une licence de droit et un master de sciences sociales[1] puis exerce comme avocate[2]. Elle est ambassadrice du Rwanda en Suisse[3],[4],[5] et représentante permanente du Rwanda auprès du bureau de l’ONU à Genève[2], jusqu'en 2013. Elle exerce ensuite diverses fonctions politiques au Rwanda[2].

Elle est nommée ministre du Genre et de la Famille en , succédant à cette fonction à Espérance Nyirasafari[6]. Elle représente le Rwanda au troisième sommet du mouvement Women7 qui se déroule à l'Unesco à Paris en [7].

Elle est remplacée le par Jeannette Bayisenge et devient ministre d'État aux Affaires constitutionnelles et juridiques.

RéférencesModifier

  1. Biographie officielle, sur migeprof.gov.rw, [lire en ligne]
  2. a b et c Patrick Ndungidi, « Paula Ingabire, Soraya Hakizumuremyi, Solina Nyirahabimana, les 3 jeunes nouvelles ministres du Rwanda », sur africanshapers.com, (consulté le 11 mai 2019).
  3. Collins Mwai, « Kagame reshuffles Cabinet, women take up more slots », Kigali, (consulté le 19 octobre 2018)
  4. Jean de la Croix Tabaro, « Rwanda Gets New 50-50 Gender Cabinet, Fewer Ministers », Kigali, KTPress Rwanda, (consulté le 19 octobre 2018)
  5. Kagire, « Kagame reshuffles Cabinet, removes powerful Defence minister », Nairobi, (consulté le 19 octobre 2018)
  6. « Historical background of The Ministry of Gender and Family Promotion », 8 juillet 2018, sur migeprof.gov.rw, [lire en ligne]
  7. Noura Doukhi, « Le Women 7 livre ses recommandations pour un G7 « réellement féministe » », sur lemonde.fr, (consulté le 11 mai 2019).

Voir aussiModifier

Liens externesModifier