Software AG

Software AG
logo de Software AG

Création 1969 (50 ans)
Fondateurs Peter Schnell (en) et Peter Pagé (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Personnages clés Sanjay Brahmawar (CEO and chairman of the management board), Andreas Bereczky (Chairman of the supervisory board)
Forme juridique FWB: SOW, OTCQX: STWRY
Siège social Darmstadt
Drapeau d'Allemagne Allemagne
Activité Éditeur de logiciel
Produits Digital Transformation & Internet of Things software and consulting including ARIS, webMethods, Adabas & Natural, NaturalONE, Apama, Cumulocity, Zementis, Alfabet, Mashzone Nextgen, CONNX, and Terracotta
Filiales WebMethods (en), Terracotta Cluster (en), Alfabet (d), IDS Scheer et Metismo (en)
Effectif 4 700
Site web https://www.softwareag.com/fr/default.html

Chiffre d'affaires 866 millions d'euros (2018)

Software AG est un éditeur de logiciel allemand. Il fait partie de l'indice TecDAX.

HistoriqueModifier

La société a été fondée en 1969 par un groupe de six jeunes employés du cabinet de conseil AIV (Institut für Angewandte Informationsverarbeitung). Adabas a été lancé en 1971 comme système de gestion de bases de données transactionnelles de haute performance. En 1979 Natural, un langage de développement d'applications 4GL, est sorti. La société a continué à ouvrir des bureaux et filiales en Amérique du Nord (1971), Japon (1974), Royaume-Uni (1977), France (1983), Espagne (1984), Suisse, Autriche, Belgique, Arabie Saoudite (1985). En 1987, Software AG comptait environ 500 employés, 12 filiales en Europe et des bureaux dans plus de 50 pays. En 1999, Software AG a été inscrite à la bourse de Francfort.[1]

En , Software AG a fait l’acquisition de Sabratec Ltd. un fournisseur de solutions d’intégration basé en Israël[2],[3]. En , c’est l’acquisition de son distributeur SPL Software[4], puis en décembre de la même année la société Jacada[5], un autre éditeur israélien de modernisation d’applications métier. Ces rachats ont permis à Software AG d’établir son centre de recherche et développement en Israël.

En 2007, Software AG devient le principal acteur dans les entreprises service bus, gestion des processus métier et architecture orienté service (SOA) en rachetant  son concurrent américain webMethods pour un montant de 546 M $[6].

En , Software AG annonce la reprise de la société allemande IDS Scheer éditeur des solutions ARIS.[7]

En , Software AG fait l’acquisition de Terracotta Inc. un acteur majeur des technologies in-memory.[8]

En , acquisition de Alfabet AG. Alfabet est un fournisseur de logiciels dans le monde de l’Architecture d’Entreprise et le Gestion de Portefeuilles IT.[9]

Ainsi, Software AG a acquis 14 sociétés entre 2007 et 2013 pour compléter son activité traditionnelle de base de données Adabas & Natural et lancer sa nouvelle Digital Business Platform orientée transformation digitale des entreprises. Dans les années fiscales 2014 et 2015, Software AG s’est concentré sur l’intégration systématique de ces acquisitions. Il n’y a pas eu de nouvelles acquisitions durant ces deux années[10].

RéférencesModifier

  1. « Software AG va entrer à la Bourse de Francfort au deuxième trimestre », sur lesechos.fr, (consulté le )
  2. « Software AG achète et modernise du Cobol », (consulté le )
  3. « Software AG to buy Israeli legacy integration technology co Sabratec - Globes English », sur Globes (consulté le )
  4. « Software AG s'implante en Israël avec le rachat de SPL Software », (consulté le )
  5. « Software AG acquiert l’Israélien Jacada », sur MARKETING - MEDITERRANEE (consulté le )
  6. « Software AG doit racheter Webmethods pour 546 M$ - Le Monde Informatique » (consulté le )
  7. « Alex Cullen's Blog », sur blogs.forrester.com (consulté le )
  8. « Software AG acquires Terracotta Inc., a leader in in-memory and cloud enabling technology | Terracotta », sur www.terracotta.org (consulté le )
  9. « Software AG acquiert Alfabet AG - Le Monde Informatique » (consulté le )
  10. « Mergers & Acquisitions | Software AG », sur www.softwareag.com (consulté le )

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier