Ouvrir le menu principal

Sofia Assefa
Image illustrative de l’article Sofia Assefa
Sofia Assefa en 2015.
Informations
Disciplines 3 000 m steeple
Nationalité Drapeau : Éthiopie Éthiopienne
Naissance (31 ans)
Taille 1,68 m
Poids 53 kg
Palmarès
Jeux olympiques - 1 -
Championnats du monde - - 1
Ligue de diamant - 1 1
Jeux africains 1 - -
Championnats d'Afrique - 1 -

Sofia Assefa (née le à Addis-Abeba) est une athlète éthiopienne spécialiste du 3 000 mètres steeple.

Sommaire

CarrièreModifier

Éliminée dès les séries lors des Jeux olympiques de 2008, Sofia Assefa établit la meilleure performance de sa carrière sur 3 000 m steeple le lors du meeting d'Oslo en signant le temps de 9 min 19 s 91. Qualifiée pour les Championnats du monde de Berlin, elle termine treizième de la finale en 9 min 31 s 29, puis conclut sa saison par une quatrième place obtenue à Thessalonique lors de la Finale mondiale de l'IAAF.

En 2010, Sofia Assefa prend la deuxième place du classement général de la Ligue de diamant derrière la Kényane Milcah Cheywa. Troisième de la Prefontaine Classic de Eugene (Oregon), elle s'impose lors du Mémorial Van Damme de Bruxelles, ultime étape de la compétition, devant Milcah Cheywa, et établit à cette occasion son meilleur temps de l'année en 9 min 20 s 72[1]. Sélectionnée dans l'équipe d'Afrique lors de la première édition de la Coupe continentale, l'Éthiopienne se classe troisième du 3 000 m steeple remporté par la Russe Yuliya Zarudneva.

En 2015 elle termine victorieuse lors des Jeux africains de Brazzaville.

Le 19 novembre 2015, l'Espagnole Marta Dominguez, initialement gagnante du 3000 mètres des Mondiaux de Berlin, est déclassée pour dopage. Assefa est reclassée en douzième position[2],[3].

Le , le Tribunal arbitral du sport valide les appels de la Fédération internationale d'athlétisme contre les décisions de l'agence russe antidopage (RUSADA) concernant les sanctions « sélectives » de six athlètes. L'agence russe prenait des sanctions de manière tronçonnée de façon, le plus souvent, à leur permettre de conserver les titres acquis dans les grands rendez-vous, ce qui est inacceptable aux yeux de la fédération internationale. Le tribunal décide de bannir Yuliya Zaripova, coureuse de 3 000 m steeple qui avait déjà perdu ses titres mondiaux 2011 et olympiques 2012 pour une précédente suspension, du au . La Fédération internationale d'athlétisme (IAAF) va procéder immédiatement à la disqualification des athlètes incriminés et à la redistribution des médailles dans les compétitions qu'elle dirige et informe le Comité international olympique de la décision du tribunal pour qu'il puisse modifier le résultat de l'épreuve[4].

Le 11 juin 2017, elle remporte l'épreuve des FBK Games d'Hengelo en battant son vieux record personnel de 9 min 09 s 00 en 2012, réalisant ce jour 9 min 07 s 06[5]. Il s'agit d'un nouveau record du meeting et d'un record d'Éthiopie, ainsi que de la 8e meilleure performance mondiale de tous les temps[6].

PalmarèsModifier

Date Compétition Lieu Résultat Épreuve
2009 Championnats du monde Berlin 12e 3 000 m st.
Finale mondiale Thessalonique 4e 3 000 m st.
2010 Ligue de diamant 2e détails
Coupe continentale Split 3e 3 000 m st.
2012 Jeux olympiques Londres 2e 3 000 m st.
2013 Championnats du monde Moscou 3e 3 000 m st.
2014 Championnats d'Afrique Marrakech 2e 3 000 m st.
Ligue de diamant 2e 3 000 m st.
2015 Championnats du monde Pékin 4e 3 000 m st.
Ligue de diamant 5e 3 000 m st.
Jeux africains Brazzaville 1re 3 000 m st.
2016 Jeux olympiques Rio de Janeiro 5e 3 000 m st.
Ligue de diamant 3e détails

RecordsModifier

Épreuve Performance Lieu Date
3 000 mètres steeple 9 min 07 s 06 (NR)   Hengelo 11 juin 2017
5 000 mètres 15 min 59 s 74   Liège 25 juillet 2007

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier