Société congolaise des postes et télécommunications

SCPT
logo de Société congolaise des postes et télécommunications
illustration de Société congolaise des postes et télécommunications
Vue du siège à Kinshasa

Création
Fondateurs Gouvernement congolais
Forme juridique publique
Siège social 1009 Boulevard du 30 juin (Hôtel des Postes), Kinshasa-Gombe
Drapeau de République démocratique du Congo République démocratique du Congo
Activité Opérateur postal, Télécommunications
Effectif 1 600 (Postes)
Site web scpt.cd

La Société congolaise des postes et télécommunications est une entreprise publique du service postal et de télécommunications de la République démocratique du Congo. Celle-ci dépend du ministère des Postes et Télécommunications.

RéglementationModifier

La restructuration du secteur des postes et télécommunications au Congo RDC débute en 2002 par la promulgation des trois lois sur le service postal, les télécommunications et la création de l’Autorité de régulation de la poste et des télécommunications, instituant la séparation du rôle d’opérateur de celui de réglementation du secteur[1]. L'Administration postale devenu Office congolais des postes et télécommunications en 1968, se transforme à nouveau par la loi n°08/007 du [2], pour se muer en société commerciale et prendre le nom de Société congolaise des postes et télécommunications, avec le sigle SCPT[3]

ActivitésModifier

La société opère dans cinq domaines d'activités :

Voir aussiModifier

Liens externesModifier

RéférencesModifier

  1. Droit-Afrique, Lois 012/2002, 013/2002 et 014/2002 du 16 octobre 2002
  2. Loi n°08/007 du 7 juillet 2008 portant réforme des postes et télécommunications
  3. Tshieke Bukasa (7sur7.cd), Nouveau DG à la SCPT (ex-OCPT) : Les défis de Musete, réorganisation et croissance, 3 avril 2015