Simonszand

Simonszand est un large banc de sable de la mer des Wadden, situé entre Schiermonnikoog et Rottumerplaat, au nord des Pays-Bas. Elle fait partie des îles de la Frise Occidentale et est rattachée à la commune d'Het Hogeland.

Simonszand
De gauche à droite : La pointe est de Schiermonnikoog, Simonszand, Rottumerplaat, Rottumeroog (nord), Zuiderduintjes (sud) et l'île de Borkum (Allemagne) (photo prise avant 2005).
De gauche à droite : La pointe est de Schiermonnikoog, Simonszand, Rottumerplaat, Rottumeroog (nord), Zuiderduintjes (sud) et l'île de Borkum (Allemagne) (photo prise avant 2005).
Géographie
Pays Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Archipel Îles de la Frise Occidentale
Localisation Mer des Wadden (Mer du Nord)
Coordonnées 53° 31′ 03″ N, 6° 24′ 39″ E
Administration
Province Groningue
Commune Het Hogeland
Autres informations
Géolocalisation sur la carte : mer du Nord
(Voir situation sur carte : mer du Nord)
Simonszand
Simonszand
Géolocalisation sur la carte : Pays-Bas
(Voir situation sur carte : Pays-Bas)
Simonszand
Simonszand
Île aux Pays-Bas

GéographieModifier

 
La situation de Simonszand parmi les îles de la Frise

L'île de Simonszand est en fait un banc de sable long d'environ 1,5 km et large de quelques centaines de mètres. Comme la plupart des autres bancs de sable de la mer des Wadden - par exemple, le Razende Bol près de Texel et Engelsmanplaat - Simonszand ne connaît quasiment aucune végétation.

ÉcologieModifier

Simonszand joue un rôle important comme lieu de repos pour oiseaux, dont le bécasseau maubèche, le canard et des charadriiformes, ainsi que pour les phoques. Ainsi, depuis 1999, le Ministère néerlandais de l'Agriculture a interdit l'accès à l'île et ses environs aux bateaux de plaisance, afin de préserver la quiétude de Simonszand pour les animaux.

Simonszand était également une destination privilégiée pour la randonnée sur les hauts-fonds de la mer des Wadden ; toutefois en 2012 les chenaux voisins ont divisé Simonszand en deux, par suite de quoi de grandes parties de cet îlot, et entre autres les dunes qui s'y trouvaient, ont disparu. Ceci a également fait disparaître le banc de sable par lequel les promeneurs accédaient à Simonszand à marée basse. Cet îlot ne convient donc plus comme destination de randonnée et il se peut qu'à la longue il disparaisse entièrement.

RéférencesModifier