Ouvrir le menu principal

Siloé était un réacteur nucléaire de recherche, de type pile piscine à cœur ouvert d'une puissance thermique de 35 mégawatts, arrêté définitivement en 1997 et en phase terminale de démantèlement en janvier 2013[1],[2]. Situé sur le site du Centre d’Étude Nucléaire de Grenoble, dans le polygone scientifique de Grenoble, ce réacteur, entré en divergence en 1963, est arrêté depuis 1997 en raison de sa trop grande proximité avec la ville de Grenoble[3]. Le cœur du réacteur Siloé était constitué de combustible nucléaire en uranium enrichi à 90 % placé dans une "piscine" d'eau ordinaire.

Le 7 novembre 1967, le réacteur Siloé a subi une fusion partielle du cœur lors d'une expérience de surpuissance. Des éléments de combustible ont partiellement fusionné, 18 grammes d'uranium en fusion qui s'étaient répandus dans le circuit primaire de refroidissement ont été récupérés dans des réservoirs un an plus tard[4].

Il est entré en phase de démantèlement nucléaire après le décret du 26 janvier 2005, autorisant la mise à l’arrêt définitif et le démantèlement de l’installation[5]. D’après la commission locale d’information de Grenoble, le coût du démantèlement de Siloé s'élève à 100 millions d'euros et se décompose comme suit : Opérations 47 M€, Déchets 22 M€ et Surveillance 32 M€. Selon le responsable du démantèlement à Grenoble, l’impact des rejets radioactifs est extrêmement faible pour les travailleurs et inexistant pour les populations alentour[6]. Le bâtiment réacteur a été démoli en janvier-février 2013[7] et le déclassement de l'installation a été prononcé le 8 janvier 2015 par l'ASN[8].

référencesModifier

  1. Site du CEA.
  2. cea.fr, Fin du projet de démantèlement des installations.
  3. http://www.dissident-media.org/infonucleaire/reac_recherche.html
  4. Emergencies at Research Reactors - AIEA
  5. http://www.asn.fr/index.php/L-ASN-en-region/Division-de-Lyon/Installations-en-demantelement/Centre-CEA-de-Grenoble/Siloe
  6. Comment démanteler un réacteur atomique? Reportage de largeur.com
  7. Frédéric TOURNEBIZE, « Le projet PASSAGE », sur Visiatome.net
  8. Arrêté du 12 février 2015 portant homologation de la décision n° 2015-DC-0491 de l'Autorité de sûreté nucléaire du 8 janvier 2015 portant déclassement de l'installation nucléaire de base n° 20, dénommée réacteur Siloé, sur le territoire de la commune de Grenoble (Isère) (lire en ligne)