Sierra (superordinateur)

superordinateur

Sierra ou ATS-2 est un superordinateur américain construit par IBM pour le laboratoire national de Lawrence Livermore.

ConceptionModifier

Les décisions concernant la construction d’un nouveau superordinateur au laboratoire Lawrence Livermore sont prises en 2014, et s’orientent vers les solutions proposées par IBM et Nvidia, qui étaient mises en concurrence avec celles d’Intel[1].

Sierra est conçu autour d’une architecture hybride de processeurs IBM POWER9 couplés à des processeurs graphiques Nvidia[2] via la connexion NVLink de Nvidia[1]. Il doit servir à la division de la National Nuclear Security Administration chargée des simulations numériques avancées[3].

Sa construction débute à proprement parler à l’été 2017, pour une mise en service en 2018[3]. Sierra fait son entrée au TOP500 à la 3e place en [4].

Le superordinateur Summit, du Laboratoire national d'Oak Ridge, est construit sur le même modèle[5].

CaractéristiquesModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b (en) Ryan Smith, « NVIDIA Volta, IBM POWER9 Land Contracts For New US Government Supercomputers », AnandTech,‎ (lire en ligne, consulté le 27 juin 2018)
  2. (en) R. Colin Johnson, « IBM vs. Intel in Supercomputer Bout », EE Times,‎ (lire en ligne)
  3. a b c et d (en) « Siting Sierra: Lawrence Livermore’s newest and fastest supercomputer is taking shape », Lawrence Livermore National Laboratory,‎ (lire en ligne, consulté le 27 juin 2018)
  4. a b c d et e (en) « LLNL’s Sierra is third fastest supercomputer », Lawrence Livermore National Laboratory,‎ (lire en ligne, consulté le 27 juin 2018)
  5. « Supercalculateurs : IBM et Nvidia en route vers le sommet », InformatiqueNews.fr,‎ (lire en ligne)
  6. (en-US) « Installation of Sierra Supercomputer Steams Along at LLNL », HPCwire,‎ (lire en ligne, consulté le 27 juin 2018)
  7. a b et c (en-US) Timothy Prickett Morgan, « The Clever Machinations Of Livermore’s Sierra Supercomputer », The Next Platform,‎ (lire en ligne, consulté le 27 juin 2018)