Sicral 1
Satellite de télécommunications militaires
Données générales
Organisation Drapeau de l'Italie Ministère italien de la Défense
Constructeur Alenia Spazio
Programme Sicral
Domaine Satellite de télécommunications militaires
Statut Hors service
Autres noms Sicral 1A
Lancement 7 février 2001 à 23 h 05 UTC depuis le centre spatial guyanais
Lanceur Ariane-44L H10-3
Durée 10 ans (mission primaire)
Identifiant COSPAR 2001-005A
Caractéristiques techniques
Masse au lancement 2 596 kg
Masse instruments 250 kg
Plateforme GeoBus (Italsat-3000)
Contrôle d'attitude Stabilisé sur 3 axes
Source d'énergie Panneaux solaires
Puissance électrique 3 280 watts
Orbite
Orbite Orbite géostationnaire
Localisation 16,2° Est
Principaux instruments
Répéteurs (3) Bande Ultra haute fréquence
Répéteurs (5) Bande Supra-haute fréquence
Répéteurs (1) Bande Extrêmement haute fréquence / bande Ka

Sicral 1 est un satellite de télécommunications militaires italien construit par Alenia Spazio.

CaractéristiquesModifier

Premier satellite militaire italien, il est positionné en orbite géostationnaire à 16,2° E de longitude et est exploité par le ministère italien de la Défense.

Le satellite est conçu sur la plate-forme GeoBus (Italsat-3000) et son espérance de vie est de 10 ans[1],[2]. Le premier système national italien de télécommunications militaires par satellite est mis au point par le consortium SITAB, composé de Alenia Spazio, société Finmeccanica (70 %), Fiat Avio (20 %) et Telespazio (10 %).

Il est l'un des trois systèmes remplaçant les satellites OTAN déployés entre 1970 et 2010.

LancementModifier

Le satellite est lancé avec succès le 7 février 2001 à 23 h 05 TU, par un lanceur Ariane-44L H10-3 depuis le Centre spatial guyanais, avec le satellite Skynet 4F. Sa masse au lancement est de 2 596 kg[1],[2].

Notes et référencesModifier

  1. a et b (en) « SICRAL 1, 1B », sur Gunter's Space Page (consulté le 8 août 2014)
  2. a et b (en) « SICRAL 1A », SatBeams - Satellite Details (consulté le 8 août 2014)

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier