Ouvrir le menu principal
Siège de Châteaubriant
Description de cette image, également commentée ci-après
Donjon et logis vus de la basse cour
Informations générales
Date 15 - 23 avril 1488
Lieu Châteaubriant
Issue Victoire française
Belligérants
Armoiries Bretagne - Arms of Brittany.svg Duché de BretagneBlason France moderne.svg Royaume de France
Commandants
Jean de LavalBlason Louis II de La Trémoille (1460-1525).svg La Trémoille
Forces en présence
6 000 hommes12 000 hommes

Guerre de Bretagne

Batailles

Guerre de Bretagne

Le Siège de Châteaubriant fut mis en 1488 par l'armée du Roi de France, commandée par Louis II de la Trémoille, devant la ville de Châteaubriant, défendue par les troupes du Duc de Bretagne.

Partie de Pouancé, l'armée française met le siège le 15 avril, sur le côté oriental du château. Les assiégés échoueront lors d'une sortie, et attendront en vain une aide supplémentaire du Duc.

Les troupes royales tentent sans succès d'entrer dans la ville, et commencent un bombardement des murailles qui céderont au bout de 2 jours. Les assiégés résisteront encore plus d'une semaine, mais capituleront sans conditions le 23 avril. Il sera livré 10 otages à l'armée royale, dont Jean de Laval[1].

Le château de Châteaubriant est démantelé, et le siège d'Ancenis commence.

NotesModifier