Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Valletti.
Serge Valletti
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités

Serge Valletti est un comédien, auteur de théâtre et scénariste français né en 1951 à Marseille.

BiographieModifier

Serge Valletti écrit sa première pièce, Les Brosses, en 1969, et entame ainsi une carrière riche de plus de 30 œuvres.

Ses travaux récents s'articulent autour d'une traduction-adaptation de l'œuvre complète d'Aristophane, Toutaristophane.

Présentées au public lors des Nuits de Fourvière en 2011, les pièces Reviennent les lucioles et La Stratégie d'Alice ont été les premières sur lesquelles Valletti s'est penché. La poursuite du projet s'est faite lorsque l'idée de terminer la traduction lui a été proposée pour Marseille-Provence 2013 afin d'y être présenté[1] mais, devant la somme de travail que cela demandait, il a revu ses objectifs à la baisse et, sur un rythme plus modeste, c'est en 2015 et à nouveau aux Nuits de Fourvière qu'il termine cette réécriture des pièces d'Aristophane[1],[2].

Il a participé à l'écriture de plusieurs scénarios de films.

ŒuvresModifier

  • Les Brosses, 1969
  • Saint-Elvis, suivi de Carton plein, 1990
  • Six solos, 1992
  • Papa, folie en cinq actes, 1992
  • Domaine ventre, 1992
  • Pourquoi j'ai jeté ma grand-mère dans le Vieux-Port, 1995
  • Le jour se lève, Léopold ! Suivi de Souvenirs assassins, L'Atalante, coll. « Bibliothèque de la chamaille », 1998
  • Si vous êtes des hommes !, L'Atalante, coll. « Bibliothèque de la chamaille », 1998
  • Réception, 2000
  • Monsieur Armand dit Garrincha, suivi de Sixième solo, L'Atalante, coll. « Bibliothèque de la chamaille », 2001
  • Un cœur attaché sous la lune, suivi de Poeub, L'Atalante, coll. « Bibliothèque de la chamaille », 2002
  • Fatigues et limaçons suivi de Le Nègre au sang, L'Atalante, coll. « Bibliothèque de la chamaille », 2003
  • Cinq duos, L'Atalante, coll. « Bibliothèque de la chamaille », 2004
  • Six solos, L'Atalante, coll. « Bibliothèque de la chamaille », 2004
  • Le Nègre de sang, 2004
  • Pour Bobby suivi de Autour de Martial, L'Atalante, coll. « Bibliothèque de la chamaille », 2004
  • Villeggiatura , avec Jean-Christophe Bailly, L'Atalante, coll. « Bibliothèque de la chamaille », 2005
  • Je suis l'ami du neveu de la fille de l'ami intime du fils du voisin de Paul Cézanne, L'Atalante, coll. « Bibliothèque de la chamaille », 2006
  • Jésus de Marseille suivi de Psychiatrie-Déconniatrie, L'Atalante, coll. « Bibliothèque de la chamaille », 2007
  • Conseil municipal, 2007
  • Saint Elvis suivi de Carton plein, L'Atalante, coll. « Bibliothèque de la chamaille », 2008
  • Sale Août, L'Atalante, coll. « Bibliothèque de la chamaille », 2010
  • Roméa et Joliette suivi de À plein gaz, L'Atalante, coll. « Bibliothèque de la chamaille », 2011
  • Je m'en rappelle - 579 impressions marseillaises, L'Atalante, coll. « Bibliothèque de la chamaille », 2015
  • Pourquoi j'ai jeté ma grand-mère dans le Vieux-Port, L'Atalante, coll. « Bibliothèque de la chamaille », 2015
  • Sacre Bonhomme - On entend les flûtes au loin, L'Atalante, coll. « Bibliothèque de la chamaille », 2016
Toutaristophane
  • Cauchemar d'homme, suivi de L'Argent, L'Atalante, coll. « Bibliothèque de la chamaille », 2012
  • Reviennent les lucioles !, suivi de La Stratégie d'Alice, L'Atalante, coll. « Bibliothèque de la chamaille », 2012
  • Las Piaffas, suivi de Fameux carnaval, L'Atalante, coll. « Bibliothèque de la chamaille », 2013
  • À la paix, suivi de Affaire guêpes, L'Atalante, coll. « Bibliothèque de la chamaille », 2013
  • Idées fumantes, suivi de Les Marseillais, L'Atalante, coll. « Bibliothèque de la chamaille », 2014
  • Toutaristophane - Histoire d'une traduction, L'Atalante, coll. « Bibliothèque de la chamaille », 2017

FilmographieModifier

RécompensesModifier

RéférencesModifier

  1. a et b Serge Valetti, Le Rideau (consulté le 22 juillet 2015).
  2. Toutaristophane, Serge Valletti, Les Nuits de Fourvière (consulté le 22 juillet 2015).
  3. Récompenses 2009 sur le site de la SACD.

Liens externesModifier