Seigneur Changping

Dernier roi de Chu

Le Seigneur Changping (chinois : 昌平君) (???-223 av. J.C), est un général et seigneur de Qin, qui finit par faire sécession de Qin et meurt en tant que dernier roi de Chu (224-223 av. J.-C.), a la fin de la Période des Royaumes combattants de l'histoire de la Chine[1].

Seigneur Changping
Fonctions
Roi de Chu
Biographie
Décès
Nom dans la langue maternelle
昌 平 君
Autres noms
nom de famille : Mǐ (羋)
nom de clan : Xióng (熊)
Prénom : Qǐ (启)
Activité
Chef militaireVoir et modifier les données sur Wikidata
Période d'activité
224-223 av J.C
Père
Fratrie

Sa vie selon le ShijiModifier

La principale source que nous ayons concernant la vie du Seigneur Changping est le volume 6 du Shiji de Sima Qian : Annales de Qin Shi Huang.

En 238 av. J.-C., dans l'État de Qin, un faux eunuque nommé Lao Ai devient intime avec la reine douairière Zhao et complote contre le roi Zheng de Qin, le futur empereur Qin Shi Huang :

« Le roi découvrit ce fait et ordonna au chancelier (Lü Buwei) de laisser le Seigneur Changping et le Seigneur Changwen commander les soldats et attaquer Lao Ai. Ils ont combattu à Xianyang (la capitale de l'état de Qin) et ont tué des centaines de personnes [parmi les rebelles]. [Pour cet acte,] ils ont tous reçu un titre de noblesse. De plus, tous les eunuques qui ont combattu [contre Lao Ai] ont reçu un titre de noblesse élevé que celui qu'ils avaient déjà[2]. »

Lao Ai réussi à s'enfuir, mais il est finalement capturé et exécuté. Le temps passe, et en 226 av. J.C, le seigneur Changping s'installe à Ying, la capitale du Chu[3].

En 224 av. J.-C., le roi Zheng de Qin ordonne à Wang Jian de conquérir le Chu. Il s'empare de Fuchu, le roi du Chu, et de la capitale. Mais les survivants continuent à résister et font du seigneur Changping leur nouveau roi :

« Xiang Yan(chinois : 項燕), le général de Jing (un autre nom donné au Chu), choisi le Seigneur Changping comme roi de Jing et résiste a Qin à Huainan. En la 24ème année (223 av. J.-C.), Wang Jian et Meng Wu (chinois : 蒙武) attaquent Jing et vainquent l'armée de Jing. Le Seigneur Changping meurt et Xiang Yan met fin à ses jours.[4] »

Le problème de ce récit est qu'il est contredit par le contenu du volume 40 de ce même Shiji, consacré a la Maison royale de Chu. En premier lieu, le passage du volume 6 indiquant que le Seigneur Champing s'installe à Jing, désigné comme capitale du Chu, est incohérent. En effet, le passage du volume 40 dédié au règne du Roi Kaolie de Chu indique que ce dernier a déplacé sa capitale de Jing à Souchun entre 241 et 238 av. J.-C., soit entre 12 et 15 ans plus tôt, pour s'éloigner de l'état de Qin[5]. Ensuite, toujours selon le volume 40 c'est Fuchu qui est le dernier roi de Chu et il n'est fait aucune mention du Seigneur Changping[5]. Enfin, l'ordre des événements est complètement inversé par rapport aux récits du vol. 6 ; l'armée de Qin tuant le général Xiang Yan en 224 av. J.-C., avant de capturer Fuchu et la capitale en 223 av .J.C[5].

Autres sourcesModifier

Son nom n'apparait pas dans d'autres chroniques, mais certains archéologues l'associent à un premier ministre de Qin nommé Shao (召)[6].

Selon l'historien moderne Li Kaiyuan (李開元), son prénom était Qi (), son nom de famille était Mi () et son nom de Clan Xiong (), ce qui correspond aux nom de famille et de clan des rois de Chu. Pour Kaiyuan, il était le fils du roi Kaolie de Chu et donc le frères de ses trois prédécesseurs : le roi You, le roi Ai et Fuchu[7].

Dans la culture populaireModifier

Dans le manga Kingdom, le Seigneur Changping est le commandant en chef de l'armée à la cour de Qin. Il devient ensuite Ministre de la Droite puis Premier ministre après la disgrâce de Lü Buwei, aidant son roi a unifier la Chine.

Dans le manga de Yasuhisa Hara, qu'il a écrit avant la sérialisation de Kingdom, il est qualifié d'ancien fonctionnaire de Qin et de premier ministre, jusqu'à ce qu'il craque et fasse défection au profit du Chu, alors que son ancienne patrie vas être envahie. Il est tué lors d'un combat par son ancien ami, le général Meng Wu (chinois : 蒙武) de Qin.

Notes et référencesModifier

  1. shiji, Vol. 6: Annales de Qin Shi Huang. [1]
  2. Annales de Qin Shi Huang, 9éme année du règne de Qin Shi Huang. 王知之,令相國昌平君、昌文君發卒攻毐。戰咸陽,斬首數百,皆拜爵,及宦者皆在戰中,亦拜爵一級。
  3. Annales de Qin Shi Huang, 21éme année du règne de Qin Shi Huang. 昌平君徙於郢。
  4. Annales de Qin Shi Huang, les 23–24émes années du règne de Qin Shi Huang. 荊將項燕立昌平君為荊王,反秦於淮南。二十四年,王翦、蒙武攻荊,破荊軍,昌平君死,項燕遂自殺。
  5. a b et c (zh) Sima Qian, « 楚世家 (Maison de Chu) », sur Shiji (consulté le )
  6. Li Kaiyuan (李開元), « How could the second prime minister of Qin Shi Huang have been the last king of Chu? » [archive du ], sur Tianshui
  7. Li Kaiyuan (李開元), « Who was the prime minister who helped Qin Shi Huang unify the world under heavens? » [archive du ], sur LiKaiYuanBK