Savon de Castille

Le savon de Castille est un type de savon résultant de la saponification d’un mélange d’eau, de soude et d’huile d’olive.

Un savon de Castille.

HistoireModifier

Les Romains du Ier siècle connaissaient le savon, et Zosime de Panopolis l’a décrit, ainsi que sa fabrication, vers l’an 300[1]. Traditionnellement, les apothicaires de l’époque connaissaient les noms latins de sapo hispaniensis (savon espagnol) ou sapo castilliensis (savon castillan). Après les croisades, la production de ce savon s’est étendue à l’ensemble de la région méditerranéenne. Ce savon est appelé aujourd’hui, par antonomase, « de Castille », même si cette région n’était pas la seule à produire ce type de savon, mais parce qu’il y est produit à grande échelle et qu’il a été exporté, principalement au cours de l’ère moderne, à partir de la Castille vers de nombreuses parties d’Europe et d’Amérique.

RéférencesModifier

  1. (en) James R. Partington, A history of Greek fire and gunpowder, (lire en ligne), p. 307.