Muscle sartorius

muscle de la loge antérieure de la cuisse
(Redirigé depuis Sartorius)

Le muscle sartorius (musculus sartorius), anciennement appelé muscle couturier, est un muscle de la loge antérieure de la cuisse. Il se situe dans son plan superficiel. Il est en forme de « S » italique allongé.

Le muscle sartorius

C'est le muscle le plus long du corps humain.

OrigineModifier

Il s'insère sur l'épine iliaque antéro-supérieure de manière punctiforme.

TrajetModifier

C'est un long muscle rubané aplati contenu dans le fascia lata. Les fibres du sartorius sont dirigées vers le bas, le dedans et l'arrière. Elles sont donc diagonales et arrivent au bord médial de la cuisse à mi-hauteur, pour disparaitre de la vue topographique antérieure de la cuisse. Le muscle se dirige ensuite à la verticale vers le bas en direction du genou.

TerminaisonModifier

Il se termine par un large tendon qui vient se fixer sur la partie antéro-supéro-interne du tibia, en avant des insertions du muscle gracile, en haut, et du muscle semi-tendineux en bas. L'épanouissement de ces trois tendons sur le sommet du tibia prend le nom de patte d'oie. Ce muscle glisse sur une bourse synoviale au niveau de son tendon inférieur pour minimiser les frottements contre le condyle médial du tibia.

InnervationModifier

Il est innervé par une branche du nerf fémoral : le nerf musculaire latéral. Ce dernier donnera un rameau moteur pour le muscle Sartorius, mais aussi un rameau sensitif (le nerf cutané antérieur de la cuisse {nerf saphene} ).

VascularisationModifier

Il est vascularisé par l'artère fémorale.

ActionModifier

Il est bi-articulaire et intervient dans abduction, la flexion et la rotation externe de hanche, participe à l'antéversion du bassin. Il sert également à la flexion et à la rotation interne de genou.

Il permet de prendre la position "en tailleur" d'où son nom en ancienne nomenclature (muscle couturier).

GalerieModifier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.