Samsunspor

club turc de football
Samsunspor
Logo du Samsunspor
Généralités
Nom complet Yılport Samsunspor
Surnoms Kırmızı Şimşekler
Fondation
Statut professionnel Professionnel
Couleurs rouge, blanc et noir
Stade 19 Mayıs Stadyumu [1]
(33 919 places)
Championnat actuel 1. Lig (deuxième division)
Président Drapeau : Turquie Yüksel Yıldırım
Entraîneur Drapeau : Turquie Ertuğrul Sağlam
Joueur le plus capé Drapeau : Turquie Ercan Koloğlu (384)
Meilleur buteur Drapeau : Turquie Serkan Aykut (193)
Site web http://www.samsunspor.org.tr/
Palmarès principal
National[2] Championnat D2 (6)
International[2] Coupe des Balkans (1)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Neutre

Samsunspor est un club omnisport turc fondé en 1965 et basé à Samsun dont la branche principale est le football. Ses couleurs sont le rouge et le blanc, le noir est ajouté en hommage à la suite d'un accident tragique en 1989 qui a causé la mort de son entraîneur Nuri Asan et trois de ses joueurs. Le club est présidé depuis 2018 par Yüksel Yıldırım.[3]

Son symbole est Mustafa Kemal Atatürk fondateur de la Turquie moderne et son surnom "Kırmızı Şimşekler". Le club joue ses matchs de football à domicile au 19 Mayıs Stadyumu avec une capacité de 33 919 supporters depuis 2017.

Le club a connu plusieurs légendes telles que Tanju Çolak deux fois meilleur buteur du championnat turc avec Samsunspor accumulant respectivement 33 et 25 buts sur deux saisons consécutives, Serkan Aykut deuxième joueur de Samsunspor à être meilleur buteur du championnat turc avec 30 buts durant la saison 1999-00[4], Ertuğrul Sağlam ancien joueur et entraîneur du club,[5], [6] İlhan Mansız et Tümer Metin qui feront tout les deux une grande carrière en club et en équipe national.[7], [8]

Samsunspor est en rivalité avec Trabzonspor, une autre équipe de là région de la mer Noire. De plus, tous les matchs joués par le club avec les équipes de la région de la mer Noire sont appelés Karadeniz derbisi (derby de la mer Noire en français)[9].

Historique[10]Modifier

Les débuts (1965 - 1985)Modifier

Samsunspor évolue au niveau professionnel pour la première fois de son histoire en deuxième division lors de la saison 1965-1966. Pour son premier match professionnel, Samsunspor affronte Yeşildirek S.K, arbitré par Nadir Irmak, le [11]. Le club remporte le match 1-0 grâce au but inscrit par Nihat Serçeme.

« Nous jouions dans l'ancien stade situé prés du port devant 2 000 personnes. Aujourd'hui, 2 000 personnes ce n'est pas nombreux, mais pour nous c'était spectaculaire. Le ballon brossé venant de droite est passé au-dessus du gardien qui n'a pas réussi à le tenir, j'ai déposé le ballon au sol avec ma poitrine et je l'ai lentement laissé au but. »

Lors de cette première saison de championnat, Samsunspor termine 5e du groupe blanc[12]. En 1966-1967, le club terminera la saison en deuxième position de son groupe et ira jusqu'en demi-finale de là Coupe de Turquie en éliminant Konyaspor, Manisaspor et Fenerbahçe avec son nouvel entraîneur Nejat Tayman[13],[14]. Le club a obtenu sa première promotion en Süper Lig en 1969, et remporte par la même occasion le tout premier titre de son histoire[15].

De sa création en 1965 jusqu'en 1985, le club fera plusieurs allers-retours entre la Süper Lig et la deuxième division, avec au totale quatre promotions et trois relégations, sans connaitre de succès en Süperlig.

Âges d'or (1985 - 1989)Modifier

Au milieu des années 80, Samsunspor remporte ses plus grands succès au plus haut niveau du football turc. Après son sacre en deuxième division en 1984-85[16], Samsunspor réalise d'important changement dans son effectif, avec notamment la venue de Muzaffer Badalıoğlu transféré de Zonguldakspor. Le club termine le championnat à la 3e place, avec 33 buts marqués par Tanju Çolak,en 1985-1986 qui finit meilleur buteur du championnat et troisième meilleurs buteur d'Europe[17]. La saison suivante, le club a connu l'une des meilleures saisons de son histoire. Se classant à nouveau 3e en championnat, où Tanju Çolak a encore frappé avec 25 réalisations,[18] l'équipe atteint les demi-finales de la Coupe de Turquie[19]. La saison suivante, Samsunspor termine le championnat à la quatrième place et atteint la finale de la Coupe de Turquie[20].

Samsunspor, qui traverse une période dorée pendant la seconde moitié des années 80, a obtenu 93 victoires et 48 matchs nuls en 172 matchs, a marqué 261 buts contre 125 concédés, a eu deux fois le meilleur buteur du championnat dans son effectif et le club a fournit quatre joueurs en équipe nationale de Turquie, a terminé deux fois troisième du championnat et une fois quatrième.

Accident (1989 - 1993)Modifier

Le , alors que l'équipe se rend à Malatya pour affronter Malatyaspor, Samsunspor a été impliqué dans un accident de bus. L'accident a tué trois joueurs et grièvement blessé sept autres membres de l'équipe. Les premiers secours aux survivants de Samsunspor ont été effectués par un convoi de Çarşambaspor, autre club de la ville de Samsun qui était juste derrière et sur le chemin d'une rencontre contre Diyarbakırspor. les cadres, joueurs de football et fonctionnaires de Çarşambaspor ont emmené les passagers de Samsunspor touché par l'accident à l'hôpital de Havza et ont donné leur sang. Parmi les joueurs tués figuraient Mete Adanır et Muzaffer Badalıoğlu; Zoran Tomić est tombé dans le coma pendant six mois avant de mourir en Yougoslavie, dans sa terre natale. L'entraîneur Nuri Asan et le chauffeur du bus ont également été tués. Malgré qu'il ne puisse pas disputer les match de la seconde moitié de la saison, Samsunspor est restée en Süperlig avec le statut spécial fourni par la fédération turque de football. Le club a effectué des transferts disproportionnés pour la saison 1989-90 et a été relégué par manque d'alchimie. [21],[22] Le club sera à nouveau promu la saison d'après, relégué et encore une foi promu en finissant une dernière fois champion en deuxième division.

Période de stabilité (1993 - 2006)Modifier

Étant de nouveau dans la première ligue de football lors de la saison 1993-94, Samsunspor est entré dans une période de stabilité et a disputé la Süperlig sans interruption pendant treize saisons. Le club débute bien son retour et fini à la cinquième place,[23] en Coupe de Turquie il atteint les quart-finales,[24] Samsunspor participe et remporte la Coupe des Balkans des clubs.[25] Il devient alors le dernier club à remporter cette coupe mais aussi l'une des rares équipes turques à avoir remporté un trophée européen. À la fin de la saison, Ertuğrul Sağlam, meilleurs buteur de Samsunspor quitte l'équipe. Les deux saisons suivantes en 1994-95 et 1995-96 l'équipe finira le championnat deux fois a la huitième place et jouera deux demi-finales.[26],[27],[28],[29] Lors de la dernière saison de Gheorghe Mulțescu à la tête de l'équipe en 1996-97, Samsunspor participe à la Coupe Intertoto de l'UEFA pour la première fois et sera éliminé dès le premier tour en finissant deuxiéme de son groupe.[30]À sa deuxième participation la saison suivante, après avoir disputé six matchs, le club met fin à son aventure européenne en demi-finale en s'inclinant devant son adversaire Werder Brême avec des scores de 3-0 dans les deux matches.[31]

Le club n'a obtenu aucun succès entre 1998 et 2006. La seule statistique significatif du club est d'avoir eu dans son effectif le meilleur buteur de Süperlig Serkan Aykut, buteur à 30 reprises au cours de la saison 1999-00.[32]

Le club sera relégués a l'issue de la saison 2005-06 finissant 17éme de la Süperlig.

Difficulté (depuis 2006)Modifier

L'équipe a disputé la deuxième division de football turc entre les saisons 2006-07 et 2010-11, elle assure sa promotion en Süperlig deux semaines avant la fin de la saison 2010-11 en finissant deuxième.[33] Le club disputera seulement une saison au plus haut niveau du football turc et sera relégué en finissant 17ème. Le club connaîtra une nouvelle relégation à l'issue de la saison 2017-18 et disputera pour la première fois de son histoire en troisième division.[34] Après une saison à la troisième place, l'équipe finit champion et regagne sa place en deuxième division.[35]

Palmarès et résultatsModifier

PalmarèsModifier

Compétitions nationales
Compétitions internationales

RésultatsModifier

Effectif actuelModifier

Onze de légendeModifier

Onze de légende de Samsunspor.

En novembre 2008, le site samsunspor.biz a organisé un vote pour élire le ‘’onze de légende de Samsunspor’’ avec la participation des fans. Dans l'équipe déterminée à la suite du vote, où 91 joueurs du club ont été présenté au vote, il y avait deux joueurs ayant perdu la vie dans l’accident du 20 janvier 1989. Daniel Timofte est le seul joueur étranger nominé.

Lors de sa venue, le gardien Fatih Uraz sera champion de la deuxième division et finira la Süperlig à la troisième place la saison d’après avec le club de la ville de Samsun, il deviendra l’unique gardien du club à être sélectionné en équipe nationale.

Emin Kar est le premier du trio défensif, il est le capitaine du club de 1980 à 1989, et il arrêtera de force le football à la suite de l’accident du 20 janvier 1989. Ercan Koloğlu jouera pour Samsunspor à partir de 1987, il sera transféré au Fenerbahçe de 1990 à 1992, mais reviendra au club pour jouer sans interruption jusqu’en 2003, il sera capitaine de nombreuses années. Muzaffer Badalıoğlu décédés lors de l’accident, est un des joueurs clés pendant l’âge d’or du club de 1985 à 1989.

Nuri Asan transféré à Samsunspor en 1968 participera a la première monté du club en Süperlig qui deviendra la première équipe de ‘’la région de la mer Noire’’ à atteindre ce niveau, il décédera en tant qu’entraineur du club lors de l’accident du 20 janvier 1989. Ertuğrul Sağlam, Celil Sağır tous les deux internationale turque et Daniel Timofte l’international roumain seront les trois autres milieux de terrain sélectionner dans le meilleur onze du club.

Temel Keskindemir capitaine de l'équipe dans les années 1970, Serkan Aykut qui a terminé la saison 1999-00 en tant que meilleur buteur de la Süperlig et Tanju Çolak qui a remporté le prix de la chaussure de bronze européen avec sa performance à Samsunspor, constitueront le trio offensif.

Identité du clubModifier

CouleursModifier

Alors que les couleurs du club étaient en noir et blanc pendant ses années d'amateur, quatre autres équipes amateurs de la ville ont rejoint Samsunspor lors de la professionnalisation du club en 1965. À la recherche d’une nouvelle identité, les couleurs retenues seront le rouge et blanc, couleurs utilisées dans le drapeau national. À la suite de l’accident de 1989, le noir a été ajouté en hommage aux membres de l’équipe ayant perdu la vie.

SymboleModifier

L'emblème de l'équipe représente le fondateur de la Turquie moderne, Mustafa Kemal Atatürk qui a débuté la Guerre d'indépendance turque à Samsun le .[45] Date utilisé comme étant le nom du nouveau stade 19 Mayıs Stadyumu. Samsunspor est le seul club de Turquie a utilisé Atatürk dans son emblème. Store 55 la boutique officiel de Samsunspor à commercialiser un maillot avec la silhouette de Atatürk pendant la saison 2020 - 2021,[46] elle montre son attachement à la république qui lui permet d'attirer la sympathie des supporters d'autres clubs, le maillot sera aussi vendue dans les magasins Fenerium appartenant à Fenerbahçe.[47]

MaillotModifier

Structure du clubModifier

StadesModifier

 
Ancien 19 Mayıs Stadyumu

Ancien 19 Mayıs Stadyumu - ancien stade de football situé à Samsun et appartenant à la direction provinciale des services de la jeunesse et des sports de Samsun. Le stade a ouvert lors du match contre Trabzonspor le et a accueilli le Samsunspor jusqu'au match contre Bandırmaspor le ,[48] Le stade pouvant atteindre une capacité 16 480 spectateurs sera détruit en 2018.[49] Le , un livre intitulé ton souvenir suffit sera publié en hommage au stade.[50]

 
Nouveau 19 Mayıs Stadyumu

Nouveau 19 Mayıs Stadyumu - En , Samsunspor annonce son envie de construire un stade neuf d'une capacité de 33 000 places à un coût total estimé à 145 000 000 ₺ livres turques. Le club souhaite commencer les travaux dès 2013 pour une durée estimée à 800 jours. Pour diverses raisons la construction du stade est à l'arrêt à plusieurs reprises, la construction durera finalement 1400 jours.[1]

Alors que le processus de construction était en cours, aucun nom de stade n'avait été retenu par la direction, Stadium Samsun ou Samsun Arena ont tous les deux étaient refusé par les fans qui ont demandé à utiliser le nom de leur ancien stade 19 Mayıs Stadyumu.

Le premier événement organisé au stade a été la cérémonie d'ouverture des jeux des Deaflympics d'été le , l'ouverture officielle a eu lieu onze jours après avec le match amical entre Samsunspor et MKE Ankaragücü.[51] Le premier match officiel était le match de Super Coupe 2017 entre Beşiktaş et Konyaspor[52]

En dehors de l'autoroute, Il est possible d'accéder au stade en utilisant la ligne de tramway desservant Atakum, Canik, İlkadım et Tekkeköy,[53] l'embarquement est gratuit les jours de match.[54],[55]

Entrainement et formationModifier

 
Camp d'entrainement Nuri Asan

Nuri Asan Tesisleri - Sert de camp d’entraînement à Samsunspor. Toutes les unités administratives et techniques du club sont situées dans ces installations. Il a été construit par le club en 1990 lorsque la municipalité de Samsun a loué 60 acres pour une somme symbolique. Il y a un bâtiment de gestion, un bâtiment technique, des terrains d’entraînement, un salon du football et du personnel technique, des salles à manger, un centre de santé, une piscine de choc, un hammam, des salles de camp, une salle de développement de l’énergie et une buanderie.

 
Projet du futur centre de formation

Yılport Samsunspor Futbol Akademisi - Est un nouveau centre de formation en construction à İlkadım pour une somme estimée à 30 millions de livres turques.[56]

Bien que l'idée de construire une nouvelle installation pour l'utilisation des équipes de Samsunspor ait été avancée dans les années 2000, cette idée n'a été réalisée qu'après qu'İsmail Uyanık est devenu le président du club le . Avec le soutien des municipalités, des gouvernorats et d'autres institutions de la province, une recherche a commencé pour la zone où les installations seront construites.[57],[58],[59] Après plusieurs changements à la suite de problèmes de prix estimé aux alentours de 20 millions de livres turques pour la remise en état des sols proposés a Tekkeköy, le club demande une zone pour construire les nouvelles infrastructures du club à Batıpark.[60],[61] Étant une zone verte ouverte à l'usage du public, la municipalité refuse une première fois, mais à la suite de la réaction des supporteurs de Samsunspor, la municipalité finit par accepter.[62],[63] En , Yüksel Yıldırım a annoncé que les installations seraient nommées Académie de football de İlkadım.[64]

Activités commercialesModifier

Store 55 - Anciennement Samsunspor Store, le club possède cinq boutiques dans la ville de Samsun et une boutique en ligne.[65] Le premier magasin verra le jour à l'entrée du marché international des étrangers. Le deuxième magasin à Gazipark en 2012 sous la présidence d'Émin Kar,[66] le troisième en septembre 2019 prés du nouveau stade à Tekkeköy,[67] le quatrième a l'aéroport de Samsun-Çarşamba en ,[68] Un dernier magasin sera ouvert en à Atakum.[69]

Samsuncell - le service de réseau GSM est lancé par le conseil d'administration de Samsunspor avec la coopération de Türk Telekom pour la mise en œuvre (anciennement Avea), pour but de créer une source permanente de revenus pour le club. Samsunspor devient le cinquième club sportif de Turquie à lancer ce service après Fenercell, Galatasaray Mobil, Kartalcell et Trabzoncell.[70]

SupportersModifier

Şirinler - Crée en 1986 le principal groupe ultra de Samsunspor porte le nom de Şirinler,[71] il est connu pour sa «marche éclair». Des milliers de Şirinler se retrouvent sur l'avenue Çiftlik et marchent jusqu'au stade 19 Mayıs avec des fusées éclairantes, rendant la ville rouge et créant une atmosphère intense.[72]

Forza Samsun - Forza Samsun, qui a émergé indépendamment des groupes existants le 21 novembre 2016 se définit comme la «plate-forme des fans», il s'est imposé avec son identité ultras.[73] Il participe dans les tribunes de Samsunspor avec des bannières faites à la main et ses propres hymnes.[74]

Üniversiteli Samsunsporlular[75] - Aussi connu sous le nom de ÜNİSAM, le groupe vise à rassembler des universitaires et des diplômés universitaires sous un même toit.[76] Le groupe a des bureaux de représentation dans 48 provinces et possède également une sous-formation appelée Liseli Samsunsporlular.[77] En plus d'être un groupe de fans, il réalise également divers projets de responsabilité sociale, tels que l'aide en visitant les écoles des villages, en visitant les lycées et en donnant des conférences sur l'importance de l'enseignement universitaire.[78],[79],[80]

Söğütlübahçeli Çılgınlar - Groupe de supporter créé en 1984 pour but de réunir les petits groupes dispersés.[81]

RéférencesModifier

  1. a et b (tr) « Stadyumlar.net - Stadyum Projeleri, Türkiye Stadyumları, Dünya Stadyumları », sur Stadyumlar.net - Stadyum Projeleri, Türkiye Stadyumları, Dünya Stadyumları, (consulté le 17 janvier 2021)
  2. a et b Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  3. « Samsunspor Resmi İnternet Sitesi », sur www.samsunspor.org.tr (consulté le 17 janvier 2021)
  4. « 1999-2000 Sezonu TFF », sur www.tff.org (consulté le 21 janvier 2021)
  5. « Ertugrul Saglam - Profil manager », sur _ (consulté le 21 janvier 2021)
  6. « Ertugrul Saglam - Profil du joueur », sur _ (consulté le 21 janvier 2021)
  7. « Ilhan Mansiz - Profil du joueur », sur _ (consulté le 21 janvier 2021)
  8. « Tümer Metin - Profil du joueur », sur _ (consulté le 21 janvier 2021)
  9. (tr) « Karadeniz gibi derbiler! - tr.beinsports.com » (consulté le 20 janvier 2021)
  10. (tr) « historique de Samsunspor », sur samsunspor.org.tr. (consulté le 17 janvier 2021).
  11. (tr) « Samsunspor vs Yeşildirek, 05.09.1965, TFF 1. Lig | Mackolik.com », sur www.mackolik.com (consulté le 17 janvier 2021)
  12. (tr) « 1965-66 Türkiye 2. Futbol Ligi », dans Vikipedi, (lire en ligne)
  13. (en) « Turkish Soccer - Turkish Leagues », sur www.angelfire.com (consulté le 20 janvier 2021)
  14. (en) « Turkish Soccer - Cem Pekin Archives », sur www.angelfire.com (consulté le 20 janvier 2021)
  15. a et b (en) « Turkish Soccer - Turkish Leagues », sur www.angelfire.com (consulté le 20 janvier 2021)
  16. a et b « Türkiye TFF 1. Lig 1984/1985, İddaa, Puan Durumu, Fikstür & Maç Sonuçları | Mackolik.com », sur www.mackolik.com (consulté le 21 janvier 2021)
  17. « 1985-1986 Sezonu TFF », sur www.tff.org (consulté le 17 janvier 2021)
  18. a et b « 1986-1987 Sezonu TFF », sur www.tff.org (consulté le 17 janvier 2021)
  19. « Türkçe Bilgi: Türkiye Kupası 1986-87 », sur Türkçe Bilgi (consulté le 17 janvier 2021)
  20. a et b « Türkiye Kupası Tarihçe ve Arşiv TFF », sur www.tff.org (consulté le 17 janvier 2021)
  21. fanatik, « Kırmızı - Beyaza, siyahın eklendiği kara günün 31. yıl dönümü », sur Fanatik (consulté le 21 janvier 2021)
  22. « 1989-1990 Sezonu TFF », sur www.tff.org (consulté le 21 janvier 2021)
  23. « 1993-1994 », sur www.angelfire.com (consulté le 20 janvier 2021)
  24. « Turkish Soccer - Cem Pekin Archives », sur www.angelfire.com (consulté le 20 janvier 2021)
  25. « Balkan Cup », sur web.archive.org, (consulté le 20 janvier 2021)
  26. « 1994-1995 », sur www.angelfire.com (consulté le 20 janvier 2021)
  27. « 1995-1996 », sur www.angelfire.com (consulté le 20 janvier 2021)
  28. « Turkish Soccer - Cem Pekin Archives », sur www.angelfire.com (consulté le 20 janvier 2021)
  29. « Turkish Soccer - Cem Pekin Archives », sur www.angelfire.com (consulté le 20 janvier 2021)
  30. « UEFA Intertoto Cup 1997 », sur www.rsssf.com (consulté le 20 janvier 2021)
  31. « UEFA Intertoto Cup 1998 », sur www.rsssf.com (consulté le 20 janvier 2021)
  32. « Serkan, Anadolu’nun gururu », sur arsiv.ntv.com.tr (consulté le 19 janvier 2021)
  33. (tr) Sporx, « Samsunspor geri döndü - Spor Toto 1. Lig », sur Sporx, (consulté le 4 février 2021)
  34. (tr) « 50 yıllık çınar veda etti (ÖZET) - tr.beinsports.com » (consulté le 4 février 2021)
  35. « TFF 2.Lig 2019-2020 Sezonu TFF », sur www.tff.org (consulté le 4 février 2021)
  36. « 1985-1986 Sezonu TFF », sur www.tff.org (consulté le 17 janvier 2021)
  37. « TFF 1. Lig Arşiv Sayfası TFF », sur www.tff.org (consulté le 17 janvier 2021)
  38. « Türkiye TFF 1. Lig 1975/1976, İddaa, Puan Durumu, Fikstür & Maç Sonuçları | Mackolik.com », sur www.mackolik.com (consulté le 21 janvier 2021)
  39. « Türkiye TFF 1. Lig 1981/1982, İddaa, Puan Durumu, Fikstür & Maç Sonuçları | Mackolik.com », sur www.mackolik.com (consulté le 21 janvier 2021)
  40. « Türkiye TFF 1. Lig 1990/1991, İddaa, Puan Durumu, Fikstür & Maç Sonuçları | Mackolik.com », sur www.mackolik.com (consulté le 21 janvier 2021)
  41. « Türkiye TFF 1. Lig 1992/1993, İddaa, Puan Durumu, Fikstür & Maç Sonuçları | Mackolik.com », sur www.mackolik.com (consulté le 21 janvier 2021)
  42. « TFF 2.Lig 2019-2020 Sezonu TFF », sur www.tff.org (consulté le 17 janvier 2021)
  43. « Coupe des Balkans », sur aclavet.free.fr (consulté le 21 janvier 2021)
  44. « Football, Europe : Tableau de Coupe Intertoto 1998 - Soccerstand.com », sur www.soccerstand.com (consulté le 17 janvier 2021)
  45. TRT Français, « Le 19 Mai », sur www.trt.net.tr (consulté le 18 janvier 2021)
  46. (tr) « Atatürklü Forma Satışa Çıkıyor », sur Samsun Son Haber (consulté le 18 janvier 2021)
  47. (tr) « ATATÜRKLÜ FORMA İSTANBUL VE ANKARADA SATILACAK » (consulté le 18 janvier 2021)
  48. (tr) « BANDIRMASPOR MAÇI 19 MAYIS STADINDA », sur DENGE GAZETESİ, (consulté le 19 janvier 2021)
  49. (tr) « Samsun'da bir devrin sonu samsun 19 mayıs stadyumu yıkılıyor millet bahçesi’ne dönüşecek stadın bir kısmı anıt olacak - Samsun Haberleri », sur www.haberturk.com (consulté le 19 janvier 2021)
  50. (tr) Haber Gazetesi, « Samsunspor taraftarı yıkılan stat için kitap yazdı - Samsunspor haber », sur Haber Gazetesi (consulté le 19 janvier 2021)
  51. (tr) « Samsunspor Yeni Stadına İlk Adımı Attı », sur Milliyet (consulté le 22 janvier 2021)
  52. « BEŞİKTAŞ A.Ş. ATİKER KONYASPOR - Maç Detayları TFF », sur www.tff.org (consulté le 22 janvier 2021)
  53. (tr) « Hafif Raylı Sistem », sur Samulaş A.Ş., (consulté le 19 janvier 2021)
  54. « Samsunspor Sarıyer Match Pour Tram 6 Temps Gratuit », sur RayHaber | RaillyNews, (consulté le 19 janvier 2021)
  55. (tr) « MAÇ GÜNLERİ TRAMVAY BEDAVA », sur DENGE GAZETESİ, (consulté le 19 janvier 2021)
  56. (tr) Samsun Haber, « Samsunspor'da süper tesis! 30 Milyon TL'lik dev yatırım... », sur https://www.samsungazetesi.com/ (consulté le 25 janvier 2021)
  57. (tr) Haber Gazetesi, « Samsunspor'da altyapı için yer aranıyor - Samsunspor haber », sur Haber Gazetesi (consulté le 25 janvier 2021)
  58. (tr) Samsun Haber COM, « Samsunspor'a kalıcı tesis », sur https://www.samsunhaber.com/ (consulté le 25 janvier 2021)
  59. (tr) Samsun Haber COM, « Başkan Uyanık'tan Vali Kaymak'a ziyaret », sur https://www.samsunhaber.com/ (consulté le 25 janvier 2021)
  60. (tr) Haber Gazetesi, « Başkan İsmail Uyanık son noktayı koydu - Samsunspor haber », sur Haber Gazetesi (consulté le 25 janvier 2021)
  61. « DOLGU SAHASINDA PROJE ETÜT ÇALIŞMALARI BAŞLADI - Samsunspor Resmi İnternet Sitesi », sur www.samsunspor.org.tr (consulté le 25 janvier 2021)
  62. (tr) Haber Gazetesi, « Samsunspor 'Batıpark'ı' istiyor, Başkan Demir 'Olmaz' diyor - Samsunspor haber », sur Haber Gazetesi (consulté le 25 janvier 2021)
  63. (tr) Halk Gazetesi, « Samsunspor taraftarından Başkan Mustafa Demir'e tepki », sur www.hedefhalk.com (consulté le 25 janvier 2021)
  64. (tr) Samsun Haber, « Başkan Yıldırım ilk kez açıkladı! İşte akademinin ismi - Samsunspor », sur https://www.samsungazetesi.com/ (consulté le 25 janvier 2021)
  65. (tr) Samsun Haber, « Samsunspor'dan 'internet' mağazası! », sur https://www.samsungazetesi.com/ (consulté le 19 janvier 2021)
  66. (tr) Samsun Haber, « Samsunspor Gazi Store Açıldı », sur https://www.samsungazetesi.com/ (consulté le 19 janvier 2021)
  67. (tr) « YENİ STORE 55 YARIN HİZMETE GİRECEK », sur DENGE GAZETESİ, (consulté le 19 janvier 2021)
  68. (tr) Samsun Haber, « Başkan Yıldırım, ayağının tozuyla alışveriş yaptı - Samsunspor Haber », sur https://www.samsungazetesi.com/ (consulté le 19 janvier 2021)
  69. « STORE 55 MAĞAZAMIZ CİTYMALL AVM’DE HİZMETE GİRDİ - Samsunspor Resmi İnternet Sitesi », sur www.samsunspor.org.tr (consulté le 19 janvier 2021)
  70. « Türkçe Bilgi: Samsuncell », sur Türkçe Bilgi (consulté le 21 janvier 2021)
  71. « Şirinler Tarihi & Alt Gruplar | Forza Şirinler », sur web.archive.org, (consulté le 18 janvier 2021)
  72. (tr) « Çiftlik yine yanacak », sur DENGE GAZETESİ, (consulté le 19 janvier 2021)
  73. « Forza Samsun 1. yıl dönümü yemeğinde buluştu… | Forza Samsun », sur archive.vn, (consulté le 18 janvier 2021)
  74. « Samsunspor tribününün, 2016-17 sezonundaki el emeği pankartları… | Fo… », sur archive.vn, (consulté le 18 janvier 2021)
  75. « ÜNİSAM adından söz ettirecek - Samsunspor Haberleri », sur archive.vn, (consulté le 18 janvier 2021)
  76. « MANİFESTO - Üni-Sam | Üniversiteli Samsunsporlular », sur archive.vn, (consulté le 18 janvier 2021)
  77. « TEMSİLCİLERİMİZ - Üni-Sam | Üniversiteli Samsunsporlular », sur archive.vn, (consulté le 18 janvier 2021)
  78. « ÜNİ-SAM Köy Okullarına Atkı,Bere Ve Kırtasiye Yardımı Yaptık, 20 Ocak… », sur archive.vn, (consulté le 18 janvier 2021)
  79. « Üni-Sam liseli gençlerle buluştu », sur archive.vn, (consulté le 18 janvier 2021)
  80. « ÜNİ-SAM Okulumuzu ve Öğrencilerimizi Ziyaret Etti - Asarcık Yatılı Bö… », sur archive.vn, (consulté le 18 janvier 2021)
  81. « s.B.c », sur web.archive.org, (consulté le 18 janvier 2021)
  • Akçay, Resul (2017), Geçmişten Günümüze Samsunspor (Du passé au présent, Samsunspor), Samsun: Canik Belediyesi Kültür Yayınları, (ISBN 9786058323483)
  • Yılmaz, Mehmet, (Ed.) (2012), Samsunspor: Kırmızı, Beyaz, Siyah (Samsunspor: Rouge, Blanc, Noir) (3 bas.), İstanbul: İletişim Yayınları, (ISBN 9789750506406)

Liens externesModifier