Samejima Kazunori

Samejima Kazunori
鮫島員規
Samejima Kazunori

Naissance
Drapeau du Japon Domaine de Satsuma
Décès (à 65 ans)
Origine Japonais
Allégeance Drapeau de l'Empire du Japon Empire du Japon
Grade Amiral
Années de service 1871-1907
Commandement Naval ensign of the Empire of Japan.svg Marine impériale japonaise
Conflits Guerre de Boshin
Rébellion de Satsuma
Première guerre sino-japonaise
Guerre russo-japonaise
Distinctions Ordre du Soleil levant (1re classe)
Ordre du Milan d'or (2e classe)

Le baron Samejima Kazunori (鮫島員規?) ( - ) est un amiral de la marine impériale japonaise[1].

BiographieModifier

Né dans une famille samouraï du domaine de Satsuma (actuelle préfecture de Kagoshima[1]), Samejima sert comme samouraï du domaine durant la guerre de Boshin de la restauration de Meiji. Il entre dans la nouvelle marine impériale japonaise en 1871, servant sur la corvette Ryūjō (en) et combat contre ses ex-compagnons d'armes lors de la répression de la rébellion de Saga et de la rébellion de Satsuma. Samejima est promu lieutenant en 1877, lieutenant-commandant (capitaine de corvette) en 1882, commandant en 1886, et capitaine la même année[2]. Il sert comme commandant en second sur la corvette Hiei (en) de 1878 à 1884.

Samejima sert plus tard comme capitaine sur les corvettes Kongō (en) en 1889 et Fusō (en) en 1890[2]. Envoyé en France en 1891, il supervise l'achèvement du croiseur Matsushima (en) et de son voyage de retour de la France au Japon, et en reste capitaine jusqu'en 1893

En , Samejima devient chef d'État-major du district naval de Yokosuka, de la Flotte de préparation en , puis de la Flotte combinée en . Durant la première guerre sino-japonaise, il participe aux manœuvres maritimes dans la mer Jaune[2]. En , il est promu contre-amiral.

Il sert ensuite comme commandant de l'école navale impériale du Japon à partir de , et est promu vice-amiral en 1897. En , il devient commandant en chef du district naval de Yokosuka, et en , commandant de la flotte de préparation.

En , Samejima devient commandant du district naval de Sasebo, poste qu'il conserve tout au long de la guerre russo-japonaise[1]. En 1901, il est décoré de l'ordre du Soleil levant (1re classe).

Samejima est promu amiral en et est décorée de l'ordre du Milan d'or (2e classe) en 1906. En outre, début 1907, il reçoit le titre de baron (danshaku) selon le système de noblesse kazoku[1]. Il entre dans la réserve plus tard dans l'année[2].

Son fils, Tomoshige Samejima, est amiral dans la marine impériale japonaise durant la Seconde Guerre mondiale, et sa fille est l'épouse de l'amiral Isamu Takeshita.

Notes et référencesModifier

  1. a b c et d Kowner, Historical Dictionary of the Russo-Japanese War, p. 370.
  2. a b c et d Nishida, People of the Imperial Japanese Navy

Liens externesModifier